Bernard d'Agesci

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bernard.

Bernard d’Agesci, pseudonyme d'Augustin Bernard, né à Niort en 1757, mort en 1828, est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dès sa jeunesse, Bernard d’Agesci quitte Niort pour Paris afin d'étudier le dessin et la peinture à l’Académie royale en 1779. Il est élève de Restout et de Lagrenée l’aîné, et tisse des liens avec Jacques-Louis David.

Il est envoyé à la villa Médicis à Rome comme pensionnaire du Roi en 1783, sous la protection de Joseph-Marie Vien. Il obtient aussi un prix à l’Académie de Bologne pour La Muse Erato. À son retour en France, il réalise une série de portraits pour la noblesse ou l’aristocratie parisienne.

Les événements révolutionnaires contrariant sa carrière parisienne, il rentre à Niort, ville dans laquelle il a une action influente dans le domaine culturel et artistique.

Il est à l'origine de la première bibliothèque publique de la ville. Créateur des musées de Niort, il dirige aussi à partir de 1802 l’école gratuite de dessin créée par la municipalité. Il s'intéresse aussi aux sciences en créant le jardin botanique et dessine plusieurs édifices publics. Enfin il réalise aussi plusieurs retables d'église dans la région.

Son œuvre picturale comprend des portraits, des œuvres religieuses et des sujets mythologiques. Passionné d'art en général, il rédige en 1805 un Projet d’organisation d’une nouvelle direction générale des Arts. Il reste aussi de lui, à Niort, un modèle de maison à crépi rose où se mêlent les souvenirs antiques et l’influence palladienne : la Maison Rose.

Les musées de la ville de Niort, regroupés dans l'ancien lycée de jeunes filles Jean Macé, portent son nom.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :