Bernard Quelquejeu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bernard Quelquejeu (né en 1932). Polytechnicien. Dominicain depuis 1957. Études de philosophie, puis de théologie aux facultés du Saulchoir achevées par une maîtrise de théologie en 1964. Docteur en philosophie de l’Université de Paris-Nanterre en 1968. Professeur d’Anthropologie et d’Éthique philosophiques à la Faculté de philosophie de l’Institut catholique de Paris de 1970 à 1997. A dirigé un séminaire d’Éthique œcuménique à l’Institut Œcuménique de Paris de 1983 à 1999. Directeur de la Revue des Sciences philosophiques et théologiques de 1968 à 2001. Nombreuses publications en philosophie morale et politique, en particulier sur la non-violence. Participant au groupe Non-Violence XXI.

Publications[modifier | modifier le code]

  • « "Naturalia manent integra". Contribution à l’étude de la portée méthodologique et doctrinale de l’axiome "Gratia praesupponit naturam" », dans Revue des Sciences philosophiques et théologiques, 49 (1965) p. 640-655.
  • « Le péché originel. Essai de ré-expression pour l’homme d’aujourd’hui », dans Bulletin de l’Union Catholique des Scientifiques Français, n°35, décembre 1966, p. 26-35.
  • « Savoir pratique, foi et théologie. Approches épistémologiques », dans Procès de l’objectivité de Dieu, Paris, Éditions du Cerf (coll. « Cogitatio Fidei » n° 41), 1969, p. 187-213.
  • « La volonté de procréer. Réflexion philosophique », dans Lumière et Vie, n° 109, août-octobre 1972, p. 57-71.
  • Une foi exposée. En collaboration avec Patrick Jacquemont et Jean-Pierre Jossua, Les Éditions du Cerf, 1972.
  • La volonté dans la philosophie de Hegel. Paris, Éditions du Seuil (coll. « L’ordre philosophique »), 1972; 352 p.
  • « De l’attention aux questions d’épistémologie. Trois questions disputées sur l’article précédent de J.Pohier », dans Revue des Sciences philosophiques et théologiques 58 (1974) p. 427-443.
  • Le temps de la patience. Étude sur le témoignage. En collaboration avec Patrick Jacquemont et Jean-Pierre Jossua, Les Éditions du Cerf, 1976.
  • Le Manifeste de la liberté chrétienne (en collab.), Paris, Éditions du Seuil, 1976, 128 p.
  • « "Démiurge de persuasion"’. Recherches sémantiques, sophistiques et rhétoriques sur les rapports entre langage et pouvoir », dans Le pouvoir (en collab.), Paris, Beauchesne (coll. « Philosophie » n° 3), 1978, p. 103-133.
  • De qui tenir. Portraits de famille (en collab.), Paris, Les Éditions du Cerf, 1979.
  • « Karl Marx a-t-il constitué une théorie du pouvoir d’État ? » « Le débat avec Hegel (1841-1843) », dans Revue des Sciences philosophiques et théologiques 63 (1979) p. 17-60. « Émancipation humaine et révolution prolétarienne (1844-1845) », Ibid. p. 203-240. « Conquête du pouvoir et fin du politique (1846-1848) », Ibid. p. 365-418.
  • « De deux formes, autoritaire et autonome, de la conscience morale », dans Revue des Sciences philosophiques et théologiques 65 (1981) p .233-252.
  • « De l’ethos à l’éthique », dans L’Éthique en question, (en collab.), T.I, Paris, Confrontations (« Recherches et Débats »), 1983, p.V-9 – V-15.
  • « Éthos historiques et normes éthiques », dans "Initiation à la pratique de la théologie", (en collab.),T. IV, Éthique, Paris, Les Éditions du Cerf, 1983, p. 71-91.
  • « L’autonomie éthique et la question de Dieu », dans Concilium, n°192, 1984, p. 35-46.
  • « Erfahrung ». Artikel in Neues Handbuch theologischer Grundbegriffe, (en collab.),München, Kösel-Verlag, 1984; Bd I, p. 230-241.
  • La Paix autrement. Se défendre sans se renier. Des chrétiens s’expriment dans le débat sur la dissuasion nucléaire, (en collab.), Paris, mars 1986, 30 p.
  • Lutter autrement. Pour une action non-violente responsable et efficace, (en collab.). Paris, Nouvelle Cité, 1989; 135 p.
  • « Pour une véritable recherche éthique : quelques préalables intellectuels », dans Aux débuts de la vie, Des catholiques prennent position. Paris, La Découverte (coll. « Les Essais »), 1990, 250 p.; p.171-203.
  • « Ralliement aux droits de l’homme, méconnaissance des "droits des chrétiens" : l’incohérence romaine », dans Concilium, n°221, janvier 1989, p.129-143.
  • « Faillite de l’éthique séculière ? », dans Le rêve de Compostelle. Paris, Centurion, 1989, 366 p.; p.210-233.
  • Désirer en enfant. Enjeux éthiques des procréations médicalement assistées. Des chrétiens s’expriment. (en collab.). Paris, Centurion, 1994, 192 p.
  • « La résistance à l’oppression dans quelques grands textes constitutionnels », dans Alternatives Non-Violentes, n°108, automne 1998, p. 31-37.
  • « Jean Nabert et les philosophies de la réflexion. Un repérage sommaire », dans Revue des Sciences philosophiques et théologiques, 84 (2000) p. 413-420.
  • « Les animaux ont-ils des droits ? » dans Alternatives Non-Violentes, n° 115, printemps 2000, p. 43-52.
  • « La nature du pouvoir selon Hannah Arendt. Du "pouvoir-sur" au "pouvoir-en-commun" » dans Revue des Sciences philosophiques et théologiques, 85 (2001) p. 511-527.
  • « Bulletin de philosophie. Hermann Cohen ; les néokantiens des Écoles de Marbourg et de Heidelberg » dans Revue des Sciences philosophiques et théologiques, 87 (2003) p. 591-600.
  • « Bulletin de philosophie. Philosophie moderne allemande. Philosophes français des XIXe-XXe siècles » dans Revue des Sciences philosophiques et théologiques, 88 (2004) p. 755-788.
  • « Comment John Rawls justifie-t-il la désobéissance civile ?» dans Alternatives Non-Violentes, n°142, printemps 2007, p. 3-9.
  • « Les atouts des actions non-violentes dans les conflits à fondement religieux ou convictionnel ». Dans les Actes du Colloque International, interculturel et interconvictionnel, 3-4 oct. 2008, Publications du Conseil de l’Europe, 2008.
  • Sur les chemins de la non-violence. Paris, J. Vrin (coll. « Pour demain »), 2010, 224 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]