Bernard Miles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Miles.

Sir Bernard James Miles, CBE, né le 27 septembre 1907 à Uxbridge et mort le 14 juin 1991 à Yorkshire, baron Miles, est un acteur de théâtre et de cinéma, scénariste, producteur et réalisateur anglais.

Biographie[modifier | modifier le code]

De père ouvrier agricole et de mère cuisinière, Miles reçoit son éducation à l'université Pembroke à Oxford où il sera professeur pendant un moment et rejoint le New Theatre à Londres. En 1937, il travaille dans la compagnie théâtrale Herbert Farjeon et commence sa carrière sur les planches. Il fait des apparitions dans relativement peu de films, servant de directeur, de producteur, de scénariste, aussi bien que l'acteur, sur un certain nombre d'entre eux. Comme beaucoup d'acteurs, il tournera plusieurs films patriotiques durant la Seconde Guerre mondiale, comme Ceux qui servent en mer.

Sa personnalité le faisait jouer dans les rôles d'homme rustique, avec un fort accent typique de la région de Hertfordshire/Buckinghamshire. Il était également, après Robert Newton l'acteur le plus associé dans le rôle de Long John Silver, qu'il a joué dans une version TV britannique de L'Île au trésor, et dans une représentation annuelle au théâtre. Sa voix plaisante de basse-baryton lui a bien servi au théâtre et dans les films, aussi bien que pour des voix-off.

Il a ouvert le théâtre Mermaid Theatre à Londres en 1959.

Il est fait commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique (CBE) en 1953, Chevalier en 1969, et est fait baron Miles, de Blackfriars de la ville de Londres le 7 février 1979.

En 1981, il est le coauteur du livre Curtain Calls avec J.C. Trewin[1].

Ses filles sont l'actrice Sally Miles et l'artiste Bridget Miles. Son fils John Miles a été un pilote de Formule 1 des années 60-70 pour l'écurie Lotus.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Curtain Calls ISBN 0-7188-2476-8