Bernard Manin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Manin (homonymie).

Bernard Manin, né le 19 avril 1951 à Marseille, est un politologue français travaillant dans le domaine de la pensée politique et connu pour ses travaux sur le libéralisme et la démocratie représentative. Il est directeur d'études à l'EHESS et professeur à la New York University.

Formation et carrière[modifier | modifier le code]

Il entre en 1970 à l'École normale supérieure, où il milite à Unité et action et est reçu à l'agrégation de philosophie en 1973. L'année suivante, il obtient une maîtrise de science politique à l'Université de Paris-I Panthéon-Sorbonne

De 1975 à 1982, il enseigne dans le secondaire et en Khâgne, puis est chargé de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS). De 1990 à 1996, il est visiting associate professor, puis associate professor en science politique à l'Université de Chicago.

En 1995, il obtient à l'Institut d'études politiques (IEP) de Paris un doctorat sur travaux et une habilitation à diriger des recherches en science politique.

En 1996, il devient professeur de politique à la New York University et directeur de recherche à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Il enseigne brièvement un séminaire de philosophie politique a l'École normale supérieure. Il entre en 1996 à l'IEP de Paris, où il devient professeur des universités en 2000 ; il est chargé jusqu'en 2005 d'un cours de philosophie politique de deuxième cycle, et enseigne dans le master recherche « Histoire et théorie du politique ».

Publications[modifier | modifier le code]

Sur la social-démocratie[modifier | modifier le code]

Sur le libéralisme au XVIIIe siècle[modifier | modifier le code]

Sur le gouvernement représentatif[modifier | modifier le code]

  • Bernard Manin, Principes du gouvernement représentatif (1re éd. 1995) [détail des éditions] (présentation en ligne).
    • Traduction (en), The Principles of Representative Government, Cambridge University Press, Cambridge, 1996
    • Traduction (es), Los Principios del Gobierno Representativo, Alianza Editorial, Madrid, 1999
    • Traduction (it), Principi del governo rappresentativo, Casa editrice Il Mulino, Bologna, 2010
  • (en) Democracy, Accountability and Representation, codirection avec Adam Przeworski et Susan Stokes, Cambridge University Press, Cambridge, 1999
  • (fr) « Limites de la dimension démocratique du gouvernement représentatif », Problèmes politiques et sociaux, no 959, avril 2009, p. 17

Sur le débat en démocratie[modifier | modifier le code]

  • (fr) « Volonté générale ou délibération. Esquisse d'une théorie de la délibération politique », Le Débat, no 33, janvier 1985, p. 72–93
  • (fr) « Les conditions du bon débat », entretien avec Nicolas Journet, Sciences humaines, no 169, mars 2006, p. 44

Liens externes[modifier | modifier le code]