Bernard Law

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Law.
Bernard Francis Law
Biographie
Naissance 4 novembre 1931
à Torreón (Mexique)
Ordination sacerdotale 21 mai 1961 par le
card. Egidio Vagnozzi
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
25 mai 1985 par le
pape Jean-Paul II
Titre cardinalice Cardinal-prêtre
de S. Susanna
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 5 décembre 1973 par
Mgr Joseph Brunini
Dernier titre ou fonction Archiprêtre de la basilique Sainte-Marie-Majeure
Archiprêtre de la basilique Sainte-Marie-Majeure
27 mai 2004 – 21 novembre 2011
Précédent Carlo Furno Santos Abril y Castelló Suivant
Archevêque de Boston (Massachusetts)
11 janvier 1984 – 14 décembre 2002
Précédent Humberto Sousa Medeiros Sean Patrick O'Malley Suivant
Évêque de Springfield-Cape Girardeau (Missouri)
22 octobre 1973 – 11 janvier 1984
Précédent William Wakefield Baum John Joseph Leibrecht Suivant

Blason
« To Live Is Christ » Ph 1,21
« Vivre, c'est le Christ »
(it) Notice sur www.vatican.va
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Bernard Francis Law, né à Torreón au Mexique le 4 novembre 1931, est un cardinal américain de l'Église catholique romaine, archiprêtre émérite de la basilique Sainte-Marie-Majeure.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Après avoir étudié à l'université Harvard à Cambridge, il entre au séminaire à Los Angeles puis poursuit ses études dans l'Ohio.

Prêtre[modifier | modifier le code]

Il est ordonné prêtre le 21 mai 1961 pour le diocèse de Natchez-Jackson dans le Mississippi par le cardinal Egidio Vagnozzi.

Au début de son ministère, il est responsable du journal diocésain.

Évêque[modifier | modifier le code]

Nommé évêque de Springfield-Cape Girardeau dans le Missouri le 22 octobre 1973, il est consacré le 5 décembre suivant.

Le 11 janvier 1984, il devient archevêque de Boston dans le Massachusetts. Dans ces fonctions, il est confronté au scandale des prêtres pédophiles au sujet desquels il est accusé d'avoir fermé les yeux. Il s'en défend, mais la pression populaire et médiatique et la fronde de son clergé le poussent à reconnaitre sa part de responsabilité, à partir pour Rome et à présenter sa démission au pape qui l'accepte le 13 décembre 2002[1].

Le 27 mai 2004, il a été nommé archiprêtre de la basilique Sainte-Marie-Majeure par Jean-Paul II, charge qu'il conserve jusqu'au 21 novembre 2011, quelques semaines après son quatre-vingtième anniversaire.

Cardinal[modifier | modifier le code]

Il est créé cardinal par Jean-Paul II lors du consistoire du 25 mai 1985 avec le titre de cardinal-prêtre de S. Susanna.

Au sein de la curie romaine, il est membre de la Congrégation pour les Églises orientales, de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, de la Congrégation des évêques, de la Congrégation pour l'évangélisation des peuples, de la Congrégation pour le clergé, de la Congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique, de la Congrégation pour l'éducation catholique et du Conseil pontifical pour la famille.

Positions[modifier | modifier le code]

Au cours d'un synode dans les années 1980, il recommande la création d'un catéchisme universel à la suite du concile Vatican II, ce qui mène à la publication du catéchisme de l'Église catholique.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Article sur le site de RFI, 15 décembre 2002