Bernard Gallay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gallay.
 photo Bernard Gallay
Bernard Gallay navigateur et dirigeant de BGYB

Bernard Gallay, né le 7 novembre 1959 à Paris, est un navigateur et entrepreneur franco-suisse.

Il a notamment participé deux fois au Vendée Globe (éditions 1992-1993 et 2000-2001) et a terminé sa carrière de navigateur professionnel en faisant la Transat 6.50 en 2005[1].

En 1994, il fonde Bernard Gallay Yacht Brokerage. Il participe encore en amateur à quelques courses telles Les Voiles de Saint-Tropez ou la Rolex Middle Sea Race.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rugby[modifier | modifier le code]

Il a joué en première division de rugby au Racing Club de France de 1980 à 1983[1] et a été membre de l’équipe de France junior, puis de l’équipe de France militaire au bataillon de Joinville.

Voile[modifier | modifier le code]

Il commence à pratiquer la voile en embarquant au pied levé en 1981 sur le voilier Faram Serenissima pour une traversée de l’Atlantique qui s’est soldée par un naufrage sur le retour de la course de la Twostar, puis l’année suivante en 1982, toujours au pied levé, pour une traversée de l'Atlantique, sur Sea Falcon, bateau du navigateur anglais Robin Knox-Johnston[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Bernard Gallay Yacht Brokerage[modifier | modifier le code]

L’enseigne de brokerage Bernard Gallay Yacht Brokerage (BGYB) de bateaux de plaisance et de grande plaisance, a été créée en 1994 par Bernard Gallay et Philippe Meylan.

En 1996, après 2 ans d’activité, BGYB est devenu membre de la Mediterranean Yacht Broker Association (MYBA), chambre syndicale des courtiers en yachts de la Méditerranée[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Nicolas Guillermin, « Bernard Gallay fait ricochet », L'Humanité,‎ 25 septembre 2005 (consulté le 21 décembre 2011)
  2. Article paru dans Libération le 05 janvier 2001[précision nécessaire]
  3. « 2000 / 2001 : Le globe express », SAEM Vendée (consulté le 20 décembre 2011)
  4. a et b « Geodis - Voilà.fr », finot-conq architectes (consulté le 20 décembre 2011)
  5. « Transat Jacques Vabre 2001 », Pen Duick S.A.S. (consulté le 20 décembre 2011)
  6. « Transat Jacques Vabre 1997 », Pen Duick S.A.S. (consulté le 20 décembre 2011)
  7. « 1992 / 1993 : L'édition des premiers drames », SAEM Vendée (consulté le 20 décembre 2011)
  8. (en) « Member list », MYBA - The Worldwide Yachting Association (consulté le 22 décembre 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]