Bernard Evans Ward

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Huldra's Nymphs de Bernard Evans Ward. Peinture de 1909.

Bernard Evans Ward (1857 à Londres[1] - 3 août 1933 à Akron, Ohio, États-Unis[2],[3]) est un peintre britannique renommé de l'ère victorienne qui a gagné une médaille d'or pour quelques œuvres exposées à la Royal Society of British Artists[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une poursuite qui lui a coûté une fortune[4], il a émigré aux États-Unis, où il s'est installé en 1913 près de Cleveland en Ohio[2]. Ward y est rapidement devenu renommé pour ses portraits[2].

Au début des années 1920s, lui et sa famille ont vécu en Floride[5] avant de retourner en Ohio à Akron, où Ward est décédé à l'âge de 76 ans dans la maison de sa petite-fille[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Christopher Wood et al. (dir.), Dictionary of Victorian painters (Dictionary of British Artists, vol IV), Woodbridge, 1991.
  2. a, b, c et d (en) New York Times: Death notice, 5 août 1933. Consulté le 10 septembre 2008.
  3. a et b (en) R.R. Bowker Company, American Federation of Arts: American Art Directory, 1933.
  4. (en) My backround from my father's side. Consulté le 10 septembre 2008. (mémoires d'un descendant de Ward)
  5. (en) R. W. Torchia, Lost Colony: The Artists of St. Augustine, 1930-1950, Lightner Museum, Saint Augustine, Florida; October 2001. ISBN 0-97-13560-0-9. Consulté le 10 septembre 2008.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Falk, Who's Who in American Art, 1985.
  • (en) Johnson, Works exhibited at the Royal Society of British artists 1824-93 and at the New English Art Club 1888-1917, Woodbridge 1975.