Bernard Cavanna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cavanna (homonymie).

Bernard Cavanna est un compositeur français né en 1951 à Nogent-sur-Marne, pianiste de formation. Il travaille avec Henri Dutilleux, Aurel Stroe, Georges Aperghis et Paul Méfano mais se considère néanmoins essentiellement comme un autodidacte.

Il travaille souvent en liaison avec des metteurs en scène de théâtre et de cinéma comme Jean Gillibert, Antoine Vitez, Alain Fleischer, avec les chorégraphes Angelin Preljocaj, Caroline Marcadé.

Bourse de la Création 1984, Villa Médicis 1985, Tribune des compositeurs de l'UNESCO 1994, Prix SACEM 1998, Victoire de la musique classique 2000, Grand Prix Musique de la SACD 2007, Prix Charles Cros 2011 (meilleur CD et DVD) Il est directeur de l'École nationale de musique de Gennevilliers depuis 1987, Président de l'Ensemble 2e 2m et de l'atelier du Plateau.

Quelques œuvres[modifier | modifier le code]

  • Goutte d'or blues pour saxophone et bande magnétique 1985
  • La Confession Impudique, opéra d'après Junichiro Tanizaki 1992
  • La marche Caulaincourt pour orchestre d'harmonie 1993
  • Fauve pour violon solo 1994
  • Trio avec accordéon (plus violon et violoncelle) 1996
  • Messe pour un jour ordinaire pour ensemble 1994-96
  • Concerto pour violon et orchestre 1999
  • Sept chants cruels pour soprano et orchestre 2000
  • "Trio avec accordéon n°2" 2001
  • Raphaël, reviens, opéra pour enfants - livret de M. Beretti - Maison de la musique de Nanterre 2000
  • Io pour voix et dix instruments d'après Eschyle 2002
  • Deux mélodies en tonalité avec date de péremption pour mezzo et octuor de violoncelles 2007
  • Trois strophes sur le nom de Patrice Lumumba pour alto solo et ensemble (viole de gambe, 2 contrebasses, harpe, timbales) 2008
  • "Karl Koop Konzert" pour accordéon et orchestre
  • "Shanghai Concerto" pour violon, violoncelle et orchestre (2009)
  • "A l'agité du bocal" d'après le texte de L.F. Céline pour 3 ténors dépareillés et 18 instruments (2011-2012) créé en mars 2013 au Théâtre Auditorium de Poitiers

Liens externes[modifier | modifier le code]