Bernard (fils de Charles Martel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bernard.

Bernard ou Bernhard († 787) est un comte carolingien (Comte de Saint-Quentin), fils de Charles Martel, maire du palais d'Austrasie, de Neustrie et de Bourgogne, et de Chrotais.

En 774, à la demande du pape Adrien Ier, il est envoyé par Charlemagne à la tête d'une armée pour combattre les Lombards. Selon les Annales mosellani, il meurt en 787[1].

Avec une première épouse d'origine franque dont on ne connait pas le nom, il a un fils[2] :

Avec une seconde épouse d'origine saxonne, il a quatre enfants[2] :

  • Wala (v. 77231 août 836), abbé de Corbie
  • Gundrade († ap.814), vierge et religieuse
  • Bernard (v. 776 † ap.821), moine à l'abbaye de Corbie en 801.
  • Théodrada, abbesse de Saint-Marie de Soissons après avoir été mariée et mère d'une fille, Imme, qui lui a ensuite succédé comme abbesse.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les Annales Mosellani précisent que « cette année-là [787] moururent Remigius et Bernhard ». Bien que Remigius soit mort en 771, il n'y a pas lieu d'écarter l'information pour Bernard (Settipani 1993, p. 355, note 1118).
  2. a et b La Vita Adalhardi précise que « Bernhard ... engendra cinq enfants : d'abord l'aîné, notre père vénérable (Adalhard) ... puis Wala ... puis Gundrada .. enfin notre Bernhard et sa sœur Theodrada » (Settipani 1993, p. 355, note 1121).

Bibliographie[modifier | modifier le code]