Berge Stahl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Berge Stahl
Image illustrative de l'article Berge Stahl
Le Berge Stahl à quai en novembre 2006

Type Minéralier
Histoire
Quille posée 15 mars 1986
Lancement 5 septembre 1986
Statut en service
Caractéristiques techniques
Longueur 342,08 m (hors-tout)
328 m (entre perp.)
Maître-bau 63,5 m
Tirant d'eau 23,035 m
Port en lourd 364 767 tpl
Tonnage 175 720 tjb
Propulsion 1 hélice fixe, ∅ 9 m
Diesel Hyundai 7L90MCE
Puissance 27 610 chevaux (20,59 MW)
Vitesse 13,5 nœuds
Autres caractéristiques
Équipage 16
Chantier naval Hyundai Heavy Industries
Armateur Partrederiet Bergesen
Affréteur Bergesen Worldwide Gas ASA
Pavillon Norvège
Indicatif LATO2
Port d'attache Stavanger
IMO 8420804
Comparaison de quelques-uns des plus grands navires.

Le MS Berge Stahl est un navire vraquier, le plus grand jusqu'en 2011, année de la construction du MS Vale Beijing.

Il s'agit d'un minéralier, pouvant transporter 364 768 tonnes de minerai de fer. Il a été construit en 1986 par Hyundai Heavy Industries. Il est affrété par l'armateur norvégien Bergesen Worldwide Group.

Description[modifier | modifier le code]

Le Berge Stahl, dont le nom signifie « montagne d'acier », mesure 343 m de long, 65 m de large et son tirant d'eau est de 23 m. Il est propulsé par un moteur Diesel Hyundai 7L90MCE à deux-temps de 27 610 chevaux (soit 20,59 MW), mesurant 9 m de haut, et entraînant directement une hélice unique de 9 m de diamètre. Il peut atteindre la vitesse de 13,5 nœuds. Le chargement s'effectue dans huit cales.

En raison de sa taille, le Berge Stahl ne peut opérer que dans deux ports : le Terminal Marítimo de Ponta da Madeira dans le port de l'Itaqui, au Brésil, et l'Europort du port de Rotterdam, au Pays-Bas. Il transporte du minerai depuis le Brésil jusqu'aux Pays-Bas, en dix voyages de cinq semaines par an. Le retour s'effectue sur ballast.

L'équipage comprend six officiers norvégiens et dix matelots philippins.

Source[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]