Berga/Elster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Berga-sur-Elster
Berga/Elster
Blason de Berga-sur-Elster
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau du Land de Thuringe Thuringe
Arrondissement
(Landkreis)
Greiz
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
14
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Stephan Büttner
Code postal 07980
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
16 0 76 004
Indicatif téléphonique 036623
Immatriculation GRZ
Démographie
Population 3 539 hab. (31 décembre 2010)
Densité 81 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 44′ 55″ N 12° 09′ 41″ E / 50.7486249, 12.1615091 ()50° 44′ 55″ Nord 12° 09′ 41″ Est / 50.7486249, 12.1615091 ()  
Altitude 229 m
Superficie 4 349 ha = 43,49 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Berga-sur-Elster

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Berga-sur-Elster
Liens
Site web www.stadt-berga.de

Berga-sur-Elster est une petite ville de Thuringe (Allemagne), située dans l'arrondissement de Greiz.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation de la ville (en rouge) dans l'arrondissement

Berga est située au nord de l'arrondissement sur la rive droite de l'Elster Blanche, au nord des Monts de Thuringe, à 18 km au sud de Gera et à 15 km au nord de Greiz, le chef-lieu de l'arrondissement.

La commune est composée de la ville de Berga et des treize villages suivants : Tschirma, Untergeißendorf, Obergeißendorf, Kleinkundorf, Eula, Albersdorf, Markensdorf, Wolfersdorf, Wernsdorf, Großdraxdorf, Clocha, Zickra et Dittersdorf.

Communes limitrophes (en commençant par le nord et dans le sens des aiguilles d'une montre) : Wünschendorf-sur-Elster, Endschütz, Linda b. Weida, Gauern, Seelingstädt, Mohlsdorf-Teichwolframsdorf, Neumühle/Elster, Wildetaube, Hohenölsen et Teichwitz.

Histoire[modifier | modifier le code]

Berga a sans doute été fondée lors de la colonisation de la vallée de l'Elster au début du XIIIe siècle et un château très vite édifié sur un éperon rocheux pour contrôler le passage de la rivière. En 1225, des chevaliers de Lobdeburg sont mentionnés.

La première mention écrite de Berga date de 1306 en raison des moulins qui y fonctionnent. Elle devient possession des baillis de Weida au milieu du XIVe siècle. Elle est mentionnée en tant que ville en 1378, elle passe ensuite sous la domination de la maison de Wettin. Berga fera par la suite partie du Grand-duché de Saxe-Weimar-Eisenach (cercle de Neustadt).

Pendant la Seconde Guerre mondiale, des installations militaires souterraines (composées de 17 tunnels) y sont creusés par des travailleurs forcés (120), des déportés de Buchenwald (entre 1 200 et 1 500) et des prisonniers de guerre (500). Ils sont des centaines à périr dans de conditions terribles (dont 73 prisonniers de guerre américains), en dépit des Conventions de Genève.

En 1945, Berga est incluse dans la zone d'occupation soviétique, puis dans le district de Gera de la RDA.

En 1991, la commune de Geißendorf (Ober et Unter) est incorporée au territoire de Berga, puis, en 1994, Tschirma, Wolfdersdorf et Clocha. De 2008 à 2011, Berga a rempli les fonctions administratives pour les communes de Mohlsdorf et Teichwolframsdorf.

Démographie[modifier | modifier le code]

Ville de Berga seule :

Évolution démographique
1885 1910 1925 1933 1939
982[1] 1 515[2] 1 708[1] 1 917[1] 2 002[1]


Commune de Berga dans ses dimensions actuelles :

Évolution démographique
1910 1933 1939 1995 2000 2005 2010
3 598[2] 4 092[1] 3 990[1] 4 263[3] 4 068[3] 3 830[3] 3 539[3]


Politique[modifier | modifier le code]

Aux élections municipales du 7 juin 2009, les résultats obtenus ont été les suivants[4] :

Élections municipales de 2009
Parti Nombre de conseillers Pourcentage de voix
FWG 7 42,5 %
CDU 4 25,3 %
SPD 3 18,7 %
Die Linke 2 15,6 %

Monuments[modifier | modifier le code]

L'ancien château de Berga est situé sur une crête dominant la ville. Il fut construit au XVIe siècle et utilisant les restes du premier château des XII et XIV siècles, puis agrandi au XVIIIe siècle (porte d'entrée, hall, chapelle). Il a appartenu à l'illustre famille des Watzdorf qui occupèrent de nombreux postes de responsabilités auprès des cours saxonnes de 1592 à 1870. Il connut ensuite plusieurs propriétaires successifs jusqu'à l'expropriation de 1975. peu entretenu ensuite, il est de nos jours en partie ruiné.

Économie[modifier | modifier le code]

Berga a été jusqu'en 1990 un centre important des tissages de soie artificielle : société Ernst Engländer AG (860 ouvriers en 1932), puis combinat nationalisé VEB Greika. L'usine est aujourd'hui abandonnée.

Communications[modifier | modifier le code]

Berga est située sur la route nationale N175 Großebersdorf-Weida-Berga-Werdau-Zwickau. La L2336 se dirige au nord vers Wolfersdorf, Linda b. Weida et Rückersdorf.

La ville est desservie par la ligne de chemin de fer de l'Elsterbahn Gera-Greiz-Plauen-Weischlitz.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]