Berezniki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Berezniki
Березники
Blason de Berezniki
Héraldique
Drapeau de Berezniki
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Oural
District fédéral Volga
Sujet fédéral Drapeau du Kraï de Perm Kraï de Perm
Code OKATO 57 408
Indicatif +7 (34242)
Démographie
Population 150 696 hab. (2014)
Géographie
Coordonnées 59° 25′ N 56° 45′ E / 59.417, 56.75 ()59° 25′ Nord 56° 45′ Est / 59.417, 56.75 ()  
Altitude 150 m
Fuseau horaire UTC+06:00 (YEKT)
Heure de Iekaterinbourg
Divers
Fondation 1932
Statut Ville depuis 1932
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Berezniki

Géolocalisation sur la carte : Kraï de Perm

Voir sur la carte administrative du Kraï de Perm
City locator 14.svg
Berezniki

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Berezniki

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Berezniki
Liens
Site web berezniki.perm.ru
Sources
Liste des villes de Russie

Berezniki (en russe : Березники) est une ville industrielle du kraï de Perm, en Russie. Sa population s'élevait à 150 696 habitants en 2014.

Géographie[modifier | modifier le code]

Berezniki est située sur les rives de la rivière Kama, à 25 km au sud de Solikamsk, à 160 km au nord-nord-est de Perm et à 1 211 km au nord-est de Moscou[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville a été créée en 1932 grâce à l'extraction de la potasse et du sel et des usines du secteur chimique (engrais). On y trouve la seule usine de traitement de magnésium et de titane du Russie et le siège d'Uralkali. Avec la ville de Solikamsk, située à 26 km au nord, elle forme un ensemble particulièrement pollué. Les deux villes ont été le siège de camps du Goulag.

En 2012 le journal The New York Times rapportait que la ville, construite au-dessus de la mine, risquait aujourd'hui de se voir « aspirer » par les « trous » causés par la mine. Ce risque a été accentué après une inondation en 2006 ayant atteint la structure en sel de la mine. Le propriétaire de l'exploitation minière, l'oligarque Dmitri Rybolovle, avait été blanchi par la justice russe en 2008, après une procédure d'accusation de sa société concernant des pratiques minières illégales ; or l'article précise qu'un proche de Vladimir Poutine estime que le magnat aurait néanmoins une responsabilité[2].

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population [3] :

Évolution démographique
1926 1939* 1959* 1970* 1979*
499[4] 51 286 106 119 145 580 185 395
1989* 2002* 2010* 2013 2014
201 213 173 077 156 466 152 966 150 696


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  2. (en)Andrew E. Kramer, « A Russian City Always on the Watch Against Being Sucked Into the Earth », sur The New York Times,‎ 10 avril 2012 (consulté le 17 août 2012)
  3. (ru) Recensements de 1959, 1970 et 1979 sur www.webgeo.ru — Résultats préliminaires du recensement du 14 octobre 2010 [1]
  4. Le site mojgorod.ru propose une population de 19 700 habitants en 1926, mais la date de 1932 comme année de fondation de Berezniki.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :