Beres Hammond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hammond.

Beres Hammond

Nom de naissance Hugh Beresford Hammond
Naissance 28 août 1955 (58 ans)
Paroisse de Saint Mary, Drapeau de la Jamaïque Jamaïque
Activité principale Chanteur
Genre musical Reggae
Années actives Depuis 1976

Beres Hammond, de son vrai nom Hugh Beresford Hammond, est un chanteur de reggae jamaïcain né dans la Paroisse de Saint Mary le 28 août 1955. Il a œuvré dans le groupe Zap Pow.

Biographie[modifier | modifier le code]

Beres Hammond commence à chanter pendant son enfance à l'église et au sein de son école, il se fait remarquer pour la première fois par un Amateur Talent Show en 1973.

En 1975, Beres Hammond rejoint comme chanteur le groupe Zap Pow.

Sa rencontre avec Donovan Germain détermine un nouveau tournant dans sa carrière, avec la production de « Tempted to touch » qui récolte un succès au niveau internationonal et l’impose à New York et au Royaume-Uni.

Beres Hammond s'inspire principalement des influences musicales du rhythm and blues américain et s'inspire notamment d'artistes comme Otis Redding, de Sam Cooke, et de Stevie Wonder.

Sa voix élégamment cassée sert un reggae aux accents parfois soul. On a pu le comparer à un Gregory Isaacs pour son côté « lover style ».

On lui doit par exemple Doctors Orders, titre qui inspira Mattafix.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Can't Stop A Man
  • Music is Life
  • A Day In The Life
  • Reggae Max
  • Getting Stronger
  • Lifetime
  • Love From A Distance
  • Putting up Resistance
  • Just A Vibes
  • In Control
  • Soul Reggae
  • Full Attention
  • Sweetness
  • Have A Nice Week-end
  • Beres Hammond
  • Love Affair
  • Beres & Barrington Levy
  • Collectors Edition
  • The best and the rarest
   song : Should I Sing ( Beres Hammond feat Marcia Griffiths )