Berel Wein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wein.

Dov Baer Wein, plus connu sous le nom de Berel Wein (ou Berl ou Beryl) est un rabbin orthodoxe d'origine lituanienne né aux États-Unis. Considéré comme un expert en histoire juive, il a popularisé le sujet avec plus de 1000 cassettes audio, une série de quatre volumes, des articles de journaux et des conférences internationales. Ayant au cours de sa carrière contracté des liens personnels et idéologiques, tant avec des adhérents au judaïsme orthodoxe moderne qu'au judaïsme haredi, il est respecté par l'ensemble des tendances du judaïsme orthodoxe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Berl Wein est né le 25 mars 1934[1] à Chicago d'une longue lignée de rabbins lituaniens. Son père, Zev, avait émigré aux États-Unis et dirigeait une congrégation de Chicago depuis les années 1870.

Il fut ordonné rabbin à l'Hebrew Theological College, lequel avait été fondé par son grand-père maternel[2], Rabbi Chaim Tzvi Rubinstein. Son maître attitré était le Rav Chaim Kreiswirth et parmi ses mentors, on comptait les rabbins Mordechai Rogow et Yisrael Mendel Kaplan[3]. Il étudia également auprès du Rav Oscar Z. Fasman à Chicago, dont il réalisa le hesped[1].

Il obtint également un Bachelor's degree de l'université Roosevelt à Chicago puis une licence en droit à l'université DePaul. Après avoir passé le concours du barreau de l'Illinois, il exerça comme avocat à Chicago quelques années.

Il épousa en 1955 Yocheved (Jackie) Levin, née à Vaskai en Lituanie en 1934 et émigrée à Détroit avec ses parents à l'âge de 4 ans. le père de celle-ci, Eliezer Levin, avait été rabbin de la congrégation Beth Tefiloh Emanuel et dirigeait le triumvirate du Council of Orthodox Rabbis (COR) of Greater Detroit, pendant plus de 60 ans.
Le Rav Wein et son épouse s'installèrent à Chicago, où naquirent leur quatre enfants : Miriam, Dinah, Chaim Tzvi, et Sori.

En 1964, Berel Wein accepta de diriger la congrégation Beth Israel de Miami Beach, où il demeura jusqu'en 1972. Il déménagea ensuite à New York, où il fut nommé vice-président exécutif de l'Union of Orthodox Organizations of America. Il y assura aussi l'administration de la supervision rabbinique de la cacheroute jusqu'en 1977, et fonda la congrégation Bais Torah, dont il fut le rabbin pendant 24 ans. En 1977, il créa aussi la Yeshiva Shaarei Torah de Rockland offrant un programme d'enseignement secondaire et supérieur. La yeshiva fut ensuite réinstallée sur le terrain de sa synagogue. Il en fut le rosh yeshiva jusqu'à son aliyah en Israël en 1997. Son fils, le Rav Chaim Tzvi Wein, lui succéda, secondé par Mordechai Wolmark, l'auteur de Mishnas Mordechai.

Au cours de ces années, le Rav Wein produisit un riche enseignement sur support auditif tant sur les enseignements de la Torah que sur l'histoire juive. Il parvint de la sorte à redonner à celle-ci un caractère abordable et attractif. Il publia, après des recherches détaillées, une série en quatre volumes couvrant 2300 ans d'histoire juive, qui le rendirent célèbre dans les communautés orthodoxes anglophones :

  1. Echoes of Glory: The story of the Jews in the Classical Era, 350 BCE-750 CE (Échos de Gloire: L'histoire des Juifs à l'Ère Classique, de 350 AEC à 750 EC)
  2. Herald of Destiny: The story of the Jews in the Medieval Era, 750-1650 (Hérauts de la Destinée: L'histoire des Juifs à l'Ère Médiévale, de 750 à 1650)
  3. Triumph of Survival: The story of the Jews in the Modern Era, 1650-1995 (Triomphe de la Survie: L'histoire des Juifs à l'Ère Moderne, de 1650 à 1995)
  4. Faith and Fate: The story of the Jewish people in the twentieth century (Foi et Destin : L'histoire des Juifs au XXe siècle)

Berel Wein est réputé pour son style fin et spirituel, tant écrit qu'oral : ses bons mots et observations ont été rassemblés par James Weiss en un livre de 283 pages intitulé Vintage Wein: The collected wit and wisdom, the choicest anecdotes and vignettes of Rabbi Berel Wein (Shaar Press, 1992).
Après son établissement en Israël, il a également composé trois recueils d'essais, intitulés Second Thoughts: A collection of musings and observations (1997), Buy Green Bananas: Observations on self, family and life (1999), et Living Jewish: Values, Practices and Traditions. Il est aussi l'auteur de commentaires sur l'Éthique de Nos Pères, Pirkei Avos : Teachings for Our Times, et sur la Haggada de Pessa'h, The Pesach Haggadah: Through the Prism of Experience and History.
Son dernier ouvrage est aussi le plus personnel : Tending the Vineyard est un guide détaillé pour les aspirants au rabbinat, dans lequel il fait part de sa philosophie du rabbinat, rapporte des expériences personnellement vécues et dispense des conseils aux étudiants au rabbinat.

Les livres en anglais de Berel Wein ont tous été publiés par Shaar Press, une division des éditions ArtScroll/Mesorah, qui aurait été fondée spécifiquement pour lui et d'autres rabbins aux idées particulièrement larges. Le nom de Shaar Press est considéré comme éponyme de celui de la yeshiva qu'il avait fondée, Shaarei Torah.

Israël[modifier | modifier le code]

En 1997, le Rav Wein et son épouse s'établirent à Réhavia, dans les environs de Jérusalem, où ils devinrent Rav et Rebbetzin de la synagogue Bet Knesset Hanassi. Il a également fondé la Destiny Foundation, un forum de marketing pour ses CD, cassettes, livres ainsi que ses projets de documentaires et films de fiction.

Il est actuellement l'un des membres senior de la Yeshiva Ohr Somayach de Jérusalem, où il tient des conférences pour les étudiants en majorité anglophones. Il réalise également des conférences en Israël et à l'étranger, et rédige une colonne hebdomadaire régulière au Jerusalem Post depuis 1999.

Après la mort de Jackie Wein, le 25 mai 2006, Berel Wein s'est remarié. Il vit toujours à Réhavia.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Livres de Berel Wein[modifier | modifier le code]

Livres écrits en hébreu[modifier | modifier le code]

  • Chikrei Halacha (1976), published by Mosad Harav Kook
  • Eyunim B'Mesechtot HaTalmud (1989) 2 volumes
  • Chukei Chaim (1991), édité par son proche disciple, Rabbi Harel Kohen

Livres écrits en anglais[modifier | modifier le code]

Livres écrits en collaboration[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

  • Rashi – A Light After the Dark Ages (with Leonard Nimoy) (1999)
  • Berel Wein's Israel Journey – Jerusalem (co-authored with Wayne Kopping) (2003)
  • Rambam – The Story of Maimonides by Leonard Nimoy, Armand Assante, Ashley Lazarus, and Berel Wein (2005)
  • Faith & Fate – The Story of the Jewish People in the Twentieth Century Episode II (1911-1920) narrated by Debra Winger and Dick Rodstein (Directed by Ashley Lazarus) (2005)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • T. Silber, Rebbetzin Yocheved (Jackie) Wein, a"h", Hamodia, May 31, 2006, p. A15.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Yisroel Greenwald, Reb Mendel et sa sagesse [« Reb Mendel and his Wisdom »],‎ 1995, 17 p. (ISBN 978-0-89906-117-7)
  2. (en) Berel Wein, Triomphe de la survie [« Triumph of Survival »],‎ 1990, 334 p. (ISBN 978-1-57819-593-0)
  3. (en) Berel Wein, Triomphe de la survie [« Triumph of Survival »],‎ 1990, 432 p. (ISBN 978-1-57819-593-0)

Liens et références externes[modifier | modifier le code]