Benzophénone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Benzophénone
Structure 2D de la benzophénone
Structure 2D de la benzophénone
Structure 2D de la benzophénone
Identification
Nom IUPAC diphénylméthanone
Synonymes

diphénylcétone
Benzoylbenzène
Phénylcétone

No CAS 119-61-9
No EINECS 204-337-6
DrugBank DB01878
PubChem 3102
FEMA 2134
SMILES
InChI
Apparence cristaux blancs dont l'odeur rappelle la rose[1].
Propriétés chimiques
Formule brute C13H10O  [Isomères]
Masse molaire[3] 182,2179 ± 0,0114 g/mol
C 85,69 %, H 5,53 %, O 8,78 %,
Diamètre moléculaire 0,709 nm [2]
Propriétés physiques
fusion 49 °C [4]
ébullition 305 °C [4]
Solubilité 137 mg·l-1 (eau, 25 °C) [5]
Paramètre de solubilité δ 23,0 J1/2·cm-3/2 (45 °C)[2]
Masse volumique 1,146 g·cm-3 à 20 °C [4]
d'auto-inflammation 560 °C [4]
Point d’éclair 150 °C [4]
Thermochimie
ΔfH0gaz 49,9 J·K-1·mol-1 [6]
ΔfH0solide -34 kJ·mol-1 [6]
Δfus 18,194 kJ·mol-1 à 47,88 °C [6]
Δvap 94,977 kJ·mol-1 [6]
Cp 224,8 J·K-1·mol-1 à 26,85 °C [6]
PCI -6 508 kJ·mol-1 [6]
Précautions
Directive 67/548/EEC
Irritant
Xi
Dangereux pour l’environnement
N



Transport
90
   3077   
SIMDUT[7]

Produit non contrôlé
Écotoxicologie
DL50 10 g·kg-1 (rat, oral)
2,895 g·kg-1 (souris, oral) [5]
LogP 3,38[1]
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

La benzophénone est une cétone bicyclique de formule brute C13H10O1. Ce composé est utilisé dans les encres et les vernis UV d'imprimerie, comme intermédiaire pour la synthèse de composés pharmaceutiques et agrochimiques et dans l'industrie des parfums[8].

Utilisation[modifier | modifier le code]

Ce composé est utilisé comme photo-amorceur UV pour la polymérisation des encres[8].

En chimie, elle sert à assécher, désoxygéner en association avec le sodium des solvants aprotiques avant distillation pour synthèse. Elle forme avec le sodium, un radical (C6H5)2C-O qui réagit avec l'eau et l'oxygène et aussi avec les peroxydes d'éther en les éliminant. Ce radical est d'une belle couleur violet foncé qui quand elle est observée, garantit que tous les peroxydes, eau et O2 ont été éliminés.

Ce composé est également utilisé comme additif dans les cigarettes .

Production et synthèse[modifier | modifier le code]

La principale voie de synthèse est l'oxydation en présence d'air du diphénylméthane à l'aide de catalyseur métallique tel le naphténate de cuivre. D'autres voies utilisent le benzène et le chlorure de benzoyle via une acylation de Friedel-Crafts ou encore le benzène et le phosgène[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b BENZOPHENONE, fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. a et b (en) Yitzhak Marcus, The Properties of Solvents, vol. 4, England, John Wiley & Sons Ltd,‎ 1999, 239 p. (ISBN 0-471-98369-1)
  3. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  4. a, b, c, d et e Entrée de « Benzophenone » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la IFA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais), accès le 23 février 2009 (JavaScript nécessaire)
  5. a et b (en) « Benzophenone » sur ChemIDplus, consulté le 23 février 2009
  6. a, b, c, d, e et f « Benzophenone », sur http://www.nist.gov/ (consulté le 23 février 2009)
  7. « Benzophénone » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 25 avril 2009
  8. a, b et c Hardo Siegel, Manfred Eggersdorfer, Ullmann's Encyclopedia of Industrial Chemistry, Ketones, Wiley-VCH Verlag GmbH & Co,‎ 2002