Benny Moré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Beny Moré)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir More.

Maximiliano Bartolomé Moré Gutiérrez, connu sous le nom d'artiste de Benny Moré ou Beny Moré, né le 24 août 1919 à Santa Isabel de Las Lajas (Province de Cienfuegos) et mort le 19 février 1963 à La Havane, est un chanteur et compositeur cubain, fréquemment considéré comme le plus grand chanteur de musique cubaine[1].

Le chanteur[modifier | modifier le code]

Improvisateur virtuose, il était doué d'un sens musical inné et d'une voix de ténor qui savait colorer son expression musicale. Il maitrisait à la perfection tous les genres musicaux cubains, et plus particulièrement le son montuno, le mambo (il fut surnommé le « Barbare du Mambo »), et le boléro.

En 1944, il est amené à remplacer Miguel Matamoros au chant dans le conjunto Matamoros.

En 1953, il forme son propre orchestre : La Banda Gigante.

Mémento[modifier | modifier le code]

Tous les ans un festival cubain qui porte son nom a lieu en septembre à Cienfuegos. De nombreuses chansons à la gloire de la musique cubaine mentionnent son nom. Dans la capitale cubaine (La Havane) un club de salsa porte son nom.

En 2006, un film intitulé El Benny sorti à Cuba a déplacé les foules. Y apparaissent Chucho Valdés, Juan Formell et Orishas.

En 2008, l'écrivaine cubaine Daína Chaviano lui rend hommage en l'incorporant comme personnage dans son roman L'île des amours éternelles (roman cubain le plus traduit de tous les temps[réf. nécessaire], médaille d’Or du concours des Florida Book Awards).

Effigie de Benny Morè dans une rue de Cienfuegos à Cuba

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Grabaciones Completas 1953-1960. Coffret de 4 CD avec livret et paroles de toutes les chansons.
  • Caricias Cubanas 1994

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Spencer Harrington, Beny Moré sur Allmusic.