Benoît Lamy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lamy.

Benoît Lamy est un réalisateur belge, né le 19 septembre 1945 à Arlon et assassiné le 15 avril 2008 à Braine-l'Alleud[1].

Parcours[modifier | modifier le code]

Le premier long-métrage de Benoît Lamy, Home Sweet Home, sorti en 1973, raconte avec humour la révolte des pensionnaires d'une maison de repos. Aux côtés de deux vedettes du cinéma français - Claude Jade incarne Claire, une jeune infirmière autoritaire, qui s'humanise au contact d'un jeune assistant social, interprété par Jacques Perrin - jouent des acteurs du théâtre belge comme Marcel Josz, Ann Petersen ou Jacques Lippe. Le film connaît un grand succès populaire, obtenant quatorze prix internationaux[réf. nécessaire] (Meilleur film à Montréal, prix spécial du jury à Moscou) et reste l'un des plus grands films du cinéma belge[2].

Ensuite, Benoît Lamy signe Jambon d’Ardenne avec Annie Girardot ou encore La vie est belle, une comédie africaine cosignée en 1987 avec le scénariste congolais Mwezé Ngangura et accompagnée par la musique de Papa Wemba. Le dernier film du réalisateur, Combat de fauves est un huis-clos avec Richard Bohringer.

Lamy cherchait à monter un film sur l'explorateur Stanley[réf. nécessaire] depuis les années 1970 sur un premier scénario de Luc Crougaert.

Benoît Lamy aurait été tué le 15 avril 2008 par son compagnon Perceval Ceulemans avec qui il vivait en couple[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La vie n'est plus belle sans Lamy (Le Soir, 16 avril 2008)
  2. Dans la liste des film belges les plus influents programmés par la Cinémathèque royale de Belgique en janvier et février 2014 au Musée du cinéma de Bruxelles. http://www.cinematek.be/?node=17&event_id=100145302
  3. L'ami de Benoît Lamy est inculpé de meurtre (La Dernière Heure, 17 juin 2008)