Benoît Huré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Huré.
Benoît Huré
Fonctions
Sénateur des Ardennes
En fonction depuis le 19 octobre 2004
Élection 19 octobre 2004
21 septembre 2008
Réélection 28 septembre 2014
Prédécesseur Hilaire Flandre
Conseiller général du Canton de Signy-le-Petit
En fonction depuis le 29 mars 1992
Prédécesseur Abel Noreck
Président du Conseil général des Ardennes
En fonction depuis le 1er avril 2004
Prédécesseur Roger Aubry
Maire de Neuville-lez-Beaulieu
19 mars 198918 mars 2001
Successeur Jean-Louis Lekeux
Biographie
Date de naissance 5 juin 1953 (61 ans)
Lieu de naissance Neuville-lez-Beaulieu (Ardennes)
Parti politique RPR, UMP

Benoît Huré est un homme politique français, né le 5 juin 1953, à Pont d'Any (commune de Neuville-lez-Beaulieu).

Biographie[modifier | modifier le code]

M. Benoît Huré s’intéresse à la chose publique depuis de nombreuses années. Il a occupé de nombreuses fonctions dans des organismes divers : Comités socio-structurels de l’Union Européenne (de 1978 à 1982), Instances Nationales des Jeunes Agriculteurs (de 1978 à 1988), Conseil Economique et Social de Champagne-Ardenne (de 1982 à 1986), Chambre Départementale d’Agriculture (de 1983 à 2001), Chambre Régionale d’Agriculture (de 1983 à 1995). Il a été président du Conseil d’Administration de la Société d’Economie Mixte ARCAVI (de 1998 à 2004) et président du Conseil d’Administration de la RDTA (de 1998 à 2004). Il est président du Syndicat Mixte du Moulin Le Blanc (depuis 2004).

Mandats[modifier | modifier le code]

Élu pour la première fois comme conseiller général sur le canton de Signy-le-Petit en mars 1992 (il avait succédé à l’époque à M. Abel Noreck), il a été réélu ensuite par deux fois au premier tour, en 1998 et en 2004.

Lorsqu’il a succédé à M. Roger Aubry à la présidence du Conseil général des Ardennes, le 1er avril 2004, Benoît Huré avait déjà 12 années d’expérience acquises tant au sein de la plupart des commissions qu’aux postes de Vice-Président et de Premier Vice-Président.

C’est au mois d’octobre 2004 qu’il a accédé à de nouvelles responsabilités, nationales cette fois. Il est devenu sénateur des Ardennes, à la suite du décès de M. Hilaire Flandre, dont il était le suppléant. Il a été réélu lors des sénatoriales de 2008 et de 2014. Il est membre du groupe Union pour un mouvement populaire.

Ancien mandat[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

  • Officier du Mérite Agricole
  • Chevalier de l’Ordre National du Mérite.

Lien externe[modifier | modifier le code]