Benoît Frydman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Benoît Frydman (né en 1965) est professeur à l'Université libre de Bruxelles (en Belgique). Docteur en droit, maître en philosophie et licencié spécial en droit économique, il est également directeur du Centre Perelman de Philosophie du Droit de l'ULB, membre du Conseil supérieur de la Justice, coprésident de la commission de réforme de la cour d'assises et administrateur coopté au conseil d'administration de l'Université libre de Bruxelles.

Il a été avocat au Barreau de Bruxelles, chercheur au FNRS et Visiting Research Fellow au Wolfson College de l'Université d'Oxford.

À l'Université libre de Bruxelles, il est actuellement titulaire des cours de Droit naturel et théories de la justice, Grands courants du droit contemporain, Théorie du droit et Introduction au droit et à la méthodologie juridique (en cotitulariat avec Isabelle Rorive). Le 8 mars 2010, il est élu - avec Françoise Schepmans, Freddy Thielemans et Jean-François Cats - administrateur coopté au conseil d'administration de l'Université libre de Bruxelles[1].

Il enseigne également à l’Académie Européenne de Théorie du Droit et est professeur invité à la Faculté de Droit de l'Université Aix-Marseille III (2009-2010). Par le passé, il a été Visiting Research Fellow à l’Université d’Oxford (Centre for Socio-Legal Studies, Wolfson College) (2001-2002) et professeur invité au département de philosophie de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (2007). Il a été également professeur invité récurrent à la Faculté de droit de l'Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC) (2005-2008) et au European Master in Human Rights and Democratization (2001-2005). Depuis 2011, il est professeur invité à l'Ecole de droit de Sciences Po Paris.

Ses domaines de spécialisation sont les modèles de régulation et transformations du droit contemporain ; le droit de la société de l'information ; la liberté d'expression et de presse et droits de la société civile ; le droit global et la corégulation; les modèles d'argumentation et d'interprétation juridiques et l'histoire de la raison juridique. Ses travaux s'inscrivent dans la tradition de l'Ecole de Bruxelles.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • Art et techniques de la plaidoirie aujourd’hui avec Guy Haarscher, L. Gratiot, C. Mécary et S. Bensimon, Berger-Levrault, 1995
  • La plaidoirie, Bruylant, 1998
  • Les transformations du droit moderne, Story-Scientia, 1999
  • Leo Strauss : philosophie, art d’écrire, politique avec Emmanuel Cattin, Laurent Jaffro et Alain Petit (dir.), Vrin, 2000
  • Philosophie du droit avec Guy Haarscher, Dalloz, 2002
  • La société civile et ses droits, Bruylant, 2004
  • Le sens des lois. Histoire de l’interprétation et de la raison juridique, Bruylant, 2005

Articles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ULB - Cellule Presse, communiqué du 8 mars 2010, http://wwwdev.ulb.ac.be/db/revue/articles/08032010/08032010REF_701.pdf

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]