Benjamin Worsley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Benjamin Worsley (1618-1673) était un expérimentateur et médecin anglais, Surveyor-General d'Irlande et figure intellectuelle du Commonwealth. Il étudia au Trinity College de Dublin mais ne semble pas y avoir été diplômé[1]. Il est l'auteur d'écrits alchimiques, acolyte de Robert Boyle et connaissait George Starkey à partir de 1650. Il est pour certains une figure majeure de l'Invisible College des années 1640[2].

Worsley est associé au « Cercle » de Samuel Hartlib et John Dury, et rendit visite de leur part à Johann Rudolf Glauber[3] en 1648-9. Worsley suivaient les théories de Michael Sendivogius et Clovis Hesteau de Nuysement. Plus tard, probablement vers le milieu des années 1650, il écrivit De nitro theses quaedam[4]. Il s'intéressa également à la transmutation alchimique en compagnie de Johann Moriaen et Johann Siberius Kuffler[5].

Il était également probablement hétérodoxe en matière religieuse[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Newman and Principe, p. 239.
  2. Young, p. 218.
  3. Newman and Principe, p. 212; Young Ch. 7.
  4. Newman and Principe, p. 239-44.
  5. Newman and Principe, p. 244-49.
  6. Christopher Hill, Milton and the English Revolution, p.294.

Sources[modifier | modifier le code]

  • William R. Newman and Lawrence M. Principe (2002), Alchemy Tried in the Fire
  • J. T. Young (1998), Faith, Alchemy and Natural Philosophy: Johann Moriaen, Reformed Intelligencer, and the Hartlib Circle
  • Clericuzio, Antonio, New Light on Benjamin Worsley's Natural Philosophy', in Mark Greengrass, Michael Leslie and Timothy Raylor (eds.), Samuel Hartlib and Universal Reformation: Studies in Intellectual Communication (Cambridge University Press, 1994), 236-46
  • Webster, C. (1994) Benjamin Worsley: engineering for universal reform from the Invisible College to the Navigation Act in Samuel Hartlib and Universal Reformation: Studies in Intellectual Communication (1994)

Notes[modifier | modifier le code]