Benjamin Sehene

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Benjamin Sehene (né en 1959) est un auteur rwandais-canadien dont l'œuvre se focalise principalement sur la question identitaire et le génocide rwandais.

Sehene est né à Kigali de parents Tutsi. Sa famille quitta le Rwanda en 1963 pour l'Ouganda voisin, plus tard il étudiera à la Sorbonne dans les années 1980s, avant d'émigrer au Canada en 1984. Aujourd'hui, il vit à Paris. Il est membre actif du Pen club et fait aussi des piges pour le journal Rue89.

En 1994, pendant le génocide, Sehene est retourné au Rwanda, afin de témoigner et de mieux comprendre les causes de la tragédie de son pays natal. De ce voyage il écrira Le Piège ethnique (1999), un livre polémique. Son roman Le Feu sous la soutane(2005), est inspiré de l'histoire vraie d'un prêtre hutu, le père Stanislas, qui accueille des réfugiés Tutsi dans son église avant de profiter des femmes et, finalement, participer aux massacres.

Publications[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]