Benjamin H. Vandervoort

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vandervoort.

Benjamin Hayes "Vandy" Vandervoort, né le 3 mars 1917 à Gasport, dans l'État de New York et décédé le 22 novembre 1990 à l'âge de 73 ans dans une maison de retraite des suites d'une chute, était un soldat américain avec le rang de lieutenant-colonel. Il a combattu durant la Seconde Guerre mondiale. Il fut décoré à deux reprises de la "Distinguished Service Cross". Après son service actif comme lieutenant d'infanterie, il rejoignit les divisions de parachutisme militaire nouvellement créées durant le courant de l'été 1940. À sa création, il devient membre du "505th Infantry Regiment" faisant partie de la 82e division aéroportée américaine. Le capitaine Vandervoort fut le S3 (Staff Officer) du Commandant du "505th Infantry Regiment" (James M. Gavin) lorsque le régiment fut parachuté au-dessus de la Sicile durant l'Opération Husky. Plus tard, il fut nommé "commandant de compagnie" du même régiment. Après avoir été promu le 2 juin 1944 au grade de lieutenant-colonel, il prit le commandement du second bataillon du 505e régiment parachutiste d'infanterie et participa au largage aéroporté américain en Normandie et à l'Opération Market Garden[1]. Le général Matthew Ridgway décrivait Benjamin Vandervoort comme étant « le plus brave et le plus fiable commandant de bataille qu'il eut jamais connu »[2]. Dans le film Le Jour le plus long, son rôle est interprété par John Wayne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir Un pont trop loin (A bridge Too Far).
  2. Michel de Trez, The Way We Were, Colonel Ben Vandervoort: "Vandy" 0-22715 Commanding Officer 2nd Battalion, 505th Parachute Infantry Regiment, 82nd Airborne Division, D-Day Publishing (novembre 2004)