Benjamin F. Isherwood

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Isherwood.
US-O8 insignia.svg Benjamin Franklin Isherwood
Benjamin F. Isherwood
Benjamin F. Isherwood

Naissance 6 octobre 1822
New York, É.-U.
Décès 19 juin 1915 (à 92 ans)
New York, É.-U.
Origine Américain
Allégeance Drapeau des États-Unis États-Unis
Arme Flag of the United States Navy.svg United States Navy
Union Navy
Grade US-O8 insignia.svg Amiral#États-Unis
Années de service 1844 – 1884
Conflits Guerre hispano-américaine,
Guerre de Sécession

Benjamin Franklin Isherwood , né le 6 octobre 1822 à New York et mort le 19 juin 1915 à New York, est un amiral américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Isherwood est né à New York. Il débute sa carrière pour la compagnie ferroviaire la New York Central Railroad et devient ingénieur. Isherwood travaille ensuite comme ingénieur sur le Canal Érié. Il conçoit et construit ensuite des phares pour le Département du Trésor, avant de rejoindre la marine.

Le 23 mai 1844, à l'âge de 22 ans, Isherwood est nommé Assistant Ingénieur dans la marine, il sert sous le général Richard Taylor (général) en 1846 à 1847. Pendant la Guerre américano-mexicaine, il sert dans un navire de guerre à vapeur de Princeton, et plus tard conne ingénieur en chef dans une Canonnière.

Lorsque la guerre américano-mexicaine prend fin, Isherwood est affecté au chantier naval de la Washington Navy Yard, où il aide Charles Stuart dans la conception des moteurs et des expériences avec de la vapeur comme source d'énergie de propulsion des navires. Dans les années 1850, Isherwood fait des essais opérationnels et de performances des machines à vapeur pour les navires de guerre américains. Il utilise ces données pour analyser l'efficacité des types de moteurs alors en usage.

Au cours des douze années écoulées entre la guerre américano-mexicaine et la guerre civile, Isherwood a publié 55 articles scientifiques et techniques sur l'ingénierie de la vapeur et de la propulsion du navire dans la prestigieuse revue de l'Institut Franklin. En 1859, l'ingénieur a publié les résultats de ses propres expériences thermodynamiques sur les machines à vapeur. Isherwood a été le plus prolifique écrivain technique d'avant-guerre.

Isherwood a pris la mer au cours de la période entre les deux guerres, servant comme ingénieur en chef de la frégate à vapeur San Jacinto sur une croisière de plus de trois ans. Au cours de cette croisière, il a été frappé par la dysenterie et est obligé de retourner aux États-Unis.

Peu de temps après le déclenchement de la guerre civile, Isherwood est nommé ingénieur en chef de la marine et le Bureau d'Ingénierie à vapeur a été créé sous sa direction.

Quand la guerre civile a commencé, la Marine avait 28 bateaux à vapeur, et pendant la guerre, le nombre est passé à 600. Isherwood a effectué la conception et la construction de la machinerie nécessaire pour atteindre cet objectif.

Entre 1863 et 1865, Isherwood a publié le premier et le deuxième volume de recherches expérimentales en génie à vapeur, qui ont été traduits en six langues et est devenu un texte d'ingénierie standard sur la vapeur d'expérimentation.

Après la guerre, Isherwood est principalement impliqué dans l'organisation d'un nouveau programme scientifique pour l'ingénierie de la vapeur à l'Académie navale d'Annapolis à Annapolis. En 1874, les ingénieurs navals ont raffiné ce programme au point qu'il a servi de modèle pour l'éducation en génie mécanique à la plupart des universités américaines.

En 1869, Isherwood allait à l'encontre de son ancien équipier, l'amiral David Dixon Porter. Pendant les années de guerre Isherwood a mené une campagne pour augmenter le rang et l'influence des officiers du génie dans la marine. Porter était opposés à ce changement dans la structure de classe du service. Après l'inauguration présidentielle de Ulysses S. Grant, le Secrétaire de la Marine Gideon Welles, ne pouvait plus le protéger et l'amiral Porter banni Isherwood de l'état-major à Mare Island Naval Shipyard à San Francisco.

Malgré sa stature réduite, Isherwood a continué à produire des innovations techniques. Entre 1870 et 1871, Isherwood a mené des expériences qui ont abouti à une hélice qui a été utilisé par la Marine pour les 27 prochaines années.

Il a été un pionnier dans la production de croiseurs rapides. Après une visite de chantiers navals européens, il devient président du conseil d'administration expérimentale dans le cadre du Bureau d'Ingénierie à vapeur jusqu'à sa retraite le 6 octobre 1884.

Isherwood est décédé à New York à l'âge de 92 ans.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Engineering Precedents for Steam Machinery; Embracing the Performances of Steamships, Experiments with Propelling Instruments, Condensers, Boilers, Etc., Accompanied by Analysis of the Same, Vol. II. New York: Bailliere Brothers, 1859.
  • Experimental Researches in Steam Engineering Vol. I. (Philadelphia: 1863).
  • 'Notes on the Steamer Bibb.' Journal of the Franklin Institute Vol. 52 (1851): 250-255.
  • 'Investigation of the Comparative Merits of the Perpendicular and Radial Paddlewheels for Sea-Going Vessels.' Journal of the Franklin Institute Vol. 50 (August 1850): 134-139.
  • 'Investigation of the Comparative Merits of the Perpendicular and Radial Paddlewheels for Sea-Going Vessels.' Journal of the Franklin Institute Vol. 50 (September 1850): 181-188.
  • 'Reply to the Objections of ‘M’ (Published in the October Number, page 260) to a Comparison Between the Radial and Perpendicular Paddle Wheels for Steamers.' Journal of the Franklin Institute Vol. 50 (December 1850): 378-383.
  • 'Remarks on Nystrom’s Screw Propeller.' Journal of the Franklin Institute Vol. 52 (July 1851): 42-49.
  • 'Trial Trip of the U.S. Screw Propeller Steamship of War, San Jacinto.' Journal of the Franklin Institute Vol. 52 (November 1851).
  • 'Notes on the Indicator Diagrams from the U.S. War Steamer Spitfire.' Journal of the Franklin Institute Vol. 51 (February 1851).
  • 'Notes on the U.S. War Steamer Spitfire.' Journal of the Franklin Institute Vol. 51 (March 1851).
  • 'Performance at Sea of the U.S. Steamship Fulton.' Journal of the Franklin Institute Vol. 53 (February 1852).
  • 'Remarks on H.B.M. Screw Steam Frigate Arrogant.' Journal of the Franklin Institute Vol. 53 (May 1852).
  • 'Performance of the U.S. Screw Steamship San Jacinto, from Norfolk, Va., to Cadiz, Spain, during the month of March, 1852.' Journal of the Franklin Institute Vol. 53 (June 1852): 393-397.
  • 'The French Line-of-Battle Screw Steamship Charlemagne.' Journal of the Franklin Institute Vol. 57 (February 1854).
  • 'Notes on the Application of Lamb and Sumner’s Boilers to the U.S. Steamer Vixen.' Journal of the Franklin Institute Vol. 58 (1854): 267-269.
  • 'An Account of some Experiments on a Mixture of Saturated and Surcharged Steam (Wethered’s patent) made under the direction of E.K. Collins, Esq.' Journal of the Franklin Institute Vol. 57 (April 1854): 257-267.
  • 'An Account of some Comparative Experiments made at the Washington, D.C., Navy Yard, April, 1854, on the ordinary mode of setting Land Boilers, and on the mode patented by Henry F. Baker.' Journal of the Franklin Institute Vol. 58 (September 1854): 193-201 and Vol. 58 (October 1854): 259-269.
  • 'Disquisition on the Laws regulating the Slips of Screw Propellers in Function and Form of Dimensions; based on a digest of the Experiments made in 1845 by M. Bourgois, Engineer de Vaisseau, at the French Government Manufactory at Indret.' Journal of the Franklin Institute Vol. 59 (March 1855): 156-163, Vol. 59 (April 1855): 219-231, Vol. 59 (May 1855): 295-304, and Vol. 59 (June 1855): 361-368.