Benjamin Boukpeti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Benjamin Boukpeti Pix.gif
Benjamin Boukpeti.jpg
Benjamin Boukpeti aux Jeux olympiques de 2008
Contexte général
Sport Kayak slalom
Biographie
Nationalité sportive Togo Togo-Drapeau de la France France
Naissance (32 ans)
Lieu de naissance Lagny-sur-Marne, Seine-et-Marne, France
Taille 1,76 m
Poids 75 kg
Palmarès
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 0 0 1
Championnat d'Afrique 1 1 0
Championnats de canoë-kayak
* Dernière mise à jour : 26 février 2012

Benjamin Kudjow Thomas Boukpeti est un kayakiste né le à Lagny-sur-Marne (France), pratiquant le slalom. Possédant la double nationalité franco-togolaise, il défend les couleurs du Togo en compétition.

En 2004, il a participé à ses premiers Jeux olympiques et a terminé à la quinzième place de l'épreuve de slalom K1. En 2008, à Pékin, il a terminé à la troisième position et a offert au Togo sa toute première médaille olympique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Benjamin Boukpeti est né d'une mère française et d'un père togolais le [1]. Bien que possédant la double nationalité, il a vécu toute sa vie en France mais a choisi de représenter le pays de son père, le Togo. Son frère Olivier est également kayakiste mais défend les couleurs de la France[2].

Boukpeti prends le départ des Jeux de Londres après 4 années très chaotiques ou il a enchainé de nombreuses galères de préparation avec une sérieuse blessure à l’épaule en 2011. Malgré ces incidents, il parvient à se hisser dans le top niveau mondial et entrer dans le club très serré des finalistes Olympiques lors des Jeux Olympiques de Londres. À peine terminé son aventure Olympique, Benjamin est retourné dans son pays afin d’organiser le 3e camp sportif Amadonsa en compagnie de son entraineur, Jean-Jérôme Perrin et des coordinateurs locaux. Plus de 300 enfants dans 8 disciplines olympiques. Le sport un défi de taille pour ce petit pays qui ne compte que 5 millions d’habitants.

Benjamin Boukpeti a fait des études de management à Toulouse[2].

Il est membre du club des Champions de la Paix, un collectif de 54 athlètes de haut niveau créé par Peace and Sport, organisation internationale basée à Monaco et œuvrant pour la construction d'une paix durable grâce au sport.

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

Benjamin Boukpeti commence la pratique du kayak à l'âge de 10 ans et choisit le slalom à 15 ans. Face au nombre de kayakistes en France et suite à une série de blessure aux épaules l'ayant empêché de commencer le programme d'entraînement à temps[3], il choisit de concourir pour le Togo mais s'entraîne depuis 2006 au sein de la structure professionnelle, amadonsa, basée en Afrique du Sud et codirigée par un Français (Jean-Jérôme Perrin) et Cameron Macintosh (Sud-africain)[2].

Depuis il porte les couleurs du Canoë Kayak Toulousain[4].

Il participe aux Jeux olympiques de 2004 à Athènes dans la compétition de kayak K1. Lors des séries, il termine à la 15e place et se qualifie ainsi pour les demi-finales, où il termine 18e.

En janvier 2008, il remporte les premiers championnats africains de kayak à Nairobi et se qualifie pour les Jeux olympiques de Pékin. En juillet 2008, lors de la Coupe du monde de kayak, il termine à la deuxième place[2].

Entraîné par le Français Jean-Jérôme Perrin, Benjamin Boukpeti prend part à ses deuxièmes Jeux olympiques en 2008. Il se qualifie pour la finale, obtenant le meilleur temps de la demi-finale, puis, remporte la médaille de bronze en finale. Il s'agit là de la première médaille olympique pour le Togo[5],[6]. Pour exprimer sa joie, Benjamin a brisé sa pagaie sur son kayak à son arrivée en bas du bassin.

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]