Benito Jerónimo Feijoo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Benito Jerónimo Feijoo

Frère Benito Jerónimo Feijoo y Montenegro, écrivain espagnol, né à Ourense en 1676, meurt en 1764, abbé de San Vicente d'Oviedo.

Il renonça de bonne heure au monde pour se livrer à l'étude des langues, de l'histoire et des belles-lettres.

Il fit paraître en 1726 son Théâtre critique universel, espèce de revue satirique des opinions des hommages et des principales professions de la vie, qui eut un succès-prodigieux : cet ouvrage a été traduit par Vaquette d'Hermilly, 1746, 4 volumes in-12.

On a du même auteur des Lettres curieuses et instructives, Madrid, 1748, 8 volumes in-8.

Pedro Rodríguez de Campomanes a donné une édition ses Œuvres avec une Vie de l'auteur, Madrid, 33 volumes in-8.

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.