Benevolent and Protective Order of Elks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Benevolent and Protective Order of Elks (BPOE) (parfois Elks Lodge ou The Elks) est une fraternité à actions sociales fondée en 1868 aux États-Unis. Il s'agit d'une des plus importantes fraternité américaine avec plus d'un million de membres[1]. La fraternité est ouverte aux hommes comme aux femmes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le club a été fondé en 1868 sous le nom de Jolly Corks. Au fil des années, le club étend son champ d'actions à des œuvres sociales et de charités. Les 15 membres de l'époque votent à 8 contre 7 pour choisir comme nouveau logo et comme nom le cerf (elk en anglais) plutôt que le bison[2]. Les premiers membres étaient pour la plupart des artistes de théâtres de New York. L'accession au club a été étendue aux afro-américains dans les années 1970 et aux femmes dans les années 1990. Par contre, au début du XXIe siècle, le club n'est pas ouvert aux athées. Il est nécessaire de croire en dieu et être âgé de plus de 21 ans.

Créée en 1928, la Elks National Foundation est une fondation caritative appartenant à la fraternité. Elle gère un budget de près de 400 millions de dollars qu'elle utilise pour aider des œuvres charitables à travers le pays.

Le quartier général national, connu en tant que « Grande loge » (Grand Lodge) est située à Lincoln Park près de Chicago dans l'Illinois. En 2006, plus de 2 100 loges locales sont également répandues à travers le pays. Il n'y a qu'une loge par ville et chaque loge dispose d'un numéro particulier. Par exemple, la loge 1 est celle de New York et la loge 72 est celle de Nashville. Si une loge disparaît, son numéro est retiré mais il peut être récupéré si une nouvelle loge réapparaît plus tard dans la ville. Chaque année, la fraternité organise une convention de niveau national dans une ville importante pour élire ses gestionnaires. Le Elks Magazine est publié 10 fois par an et est fourni aux membres[1].

Les membres peuvent prétendre à différents grades internes d'officiers, par exemple en fonction de leurs anciennetés. De nombreuses célébrités ont appartenu à cet fraternité par exemple les présidents américains Warren G. Harding, Franklin D. Roosevelt, Harry S Truman, John F. Kennedy et Gerald R. Ford. On y trouve aussi de nombreux politiciens, des hommes d'affaires, des artistes et des sportifs[3].

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a et b (en) « Elks magazine online » (consulté le 17-10-2008)
  2. (en) « "Why not buffaloes" », Elks website
  3. (en) Mike Kelly, « Name That Elk », elks.org