Benedykt Dybowski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dybowski.
Photographie de Dybowski

Benedykt Dybowski (en russe : Венедикт (Бенедикт) Иванович Дыбовский, Benedikt Ivanovitch Dybovski) est un zoologiste polonais, né le 30 avril 1833 et mort le 31 janvier 1930.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études à l'université allemande de Dorpat (aujourd’hui Tartu en Estonie ; notamment auprès du professeur Adolph Eduard Grube), à l'Université de Breslau et à celle de Berlin. C'est dans cette dernière qu'il soutient son doctorat. Il enseigne ensuite la zoologie et la paléontologie à Varsovie, alors sous administration de l'Empire russe.

Il participe à l'insurrection polonaise de 1863-1864 et est exilé en Sibérie. Il y étudie alors la faune et la flore de la région du lac Baïkal. Ses observations couvrent un champ très large et englobent la météorologie, la géologie et l'ethnologie. Il revient en Pologne en 1876. De 1878 à 1883, il repart, volontairement, dans le Kamtchatka et la région de l'Amour pour y poursuivre ses recherches.

En 1883, il enseigne à l'université de Lwów. Benedykt Dybowski était président de la Société Copernic des naturalistes polonais (1886-1887)[1]. Il poursuit les recherches de son frère, Władysław Dybowski (1838-1910), sur les mollusques de Sibérie. Il est aussi le cousin de Jean Dybowski, agronome naturalisé français.

C'est un partisan ardent des thèses développées par Charles Darwin (1809-1882).

Un amphipode (Gammaracanthuskytodermogammarus loricatobaicalensis) du Lac Baïkal qu'il a nommé fut considéré comme le plus long nom scientifique. Toutefois, le nom est désormais invalide.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liste partielle des publications[modifier | modifier le code]

  • 1869 : Vorlaufige Mittheilungen über die Fischfauna des Ononflusses and des Ingoda in Transbaicalien, Verh. Zool.-Bot. Ges. Vien 19, 209–222.