Benedict Bogeaus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Benedict Bogeaus

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Avec son épouse Dolores Moran, dans les années 1950

Nom de naissance Benedict Earle Bogeaus
Naissance 4 mai 1904
Chicago
Illinois, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 23 août 1968 (à 64 ans)
Los Angeles (Hollywood)
Profession Producteur de cinéma
Films notables Captain Kidd (1945)
Le Journal d'une femme de chambre (1946)
La Reine de la prairie (1954)
De la Terre à la Lune (1958)
Charles Laughton et John Carradine,
dans Captain Kidd (1945)

Benedict Bogeaus est un producteur de cinéma américain, de son nom complet Benedict Earle Bogeaus, né le 4 mai 1904 à Chicago (Illinois), mort d'une crise cardiaque le 23 août 1968 à Los Angeles — Quartier d'Hollywood (Californie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Benedict Bogeaus est le fondateur en 1944 de la Benedict Bogeaus Productions (plus tard également dénommée Filmcrest Productions ou Waverly Productions). Les deux premiers films de cette compagnie indépendante sont The Bridge of San Luis Rey (en) de Rowland V. Lee (avec Lynn Bari et Francis Lederer) et Dark Waters d'André De Toth (avec Merle Oberon et Franchot Tone), sortis la même année.

En tout, il produit vingt-huit films américains, dont dix réalisés par Allan Dwan, avec lequel il collabore à partir des westerns Quatre étranges cavaliers (avec John Payne et Dan Duryea), Tornade (avec Cornel Wilde et Yvonne De Carlo) et La Reine de la prairie (avec Barbara Stanwyck et Ronald Reagan), sortis en 1954. Le dernier film de Benedict Bogeaus (et d'Allan Dwan) est Most Dangerous Man Alive, avec Debra Paget et Elaine Stewart, sorti en 1961.

Mentionnons aussi Captain Kidd de Rowland V. Lee (1945, avec Randolph Scott et Charles Laughton), Le Journal d'une femme de chambre, un des films américains de Jean Renoir (1946, avec Paulette Goddard et Burgess Meredith), ou encore De la Terre à la Lune de Byron Haskin (1958, avec Joseph Cotten et George Sanders).

En 1946, Benedict Bogeaus épouse l'actrice Dolores Moran (1926-1982), dont il divorce en 1962. Elle tourne quatre films produits par lui, dont Quatre étranges cavaliers (1954) pré-cité.

Filmographie complète[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]