Ben Sharpsteen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ben Sharpsteen

Naissance 4 novembre 1895
Tacoma, État de Washington
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès 20 décembre 1980
Calistoga, Californie
Profession animateur, réalisateur, producteur

Ben Sharpsteen est un animateur, réalisateur, producteur et scénariste américain né le 4 novembre 1895 à Tacoma, État de Washington[1] et mort le 20 décembre 1980 à Calistoga en Californie (États-Unis).

Steven Watts attribue à Ben Sharpsteen une part importante dans les différents projets d'évolutions des productions du studio durant les années 1940 mais surtout 1950[2] : les courts métrages éducatifs, la série True-Life Adventures, Cendrillon et Alice au pays des merveilles[3]. Pour beaucoup, il était juste au-dessous de Walt Disney dans la hiérarchie du studio[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ben Sharpsteen rejoint les studios Disney en 1929 comme animateur[4], sur Mickey Mouse mais surtout les Silly Symphonies. Il fait partie des animateurs débauchés des studios newyorkais par Disney dans les années 1920 et 1930 comme Dick Huemer, Burton Gillett, Ted Sears, George Stallings et Bill Tytla[5].

À partir de 1931, Ben Sharpsteen et David Hand deviennent les responsables d'équipes d'apprentis principalement sur les Silly Symphonies, et sont concernés à ce titre comme les premiers formateurs des animateurs des studios Disney[6], avant la mise en place de cours du soir, assurés par Donald W. Graham en 1932[7]. En 1934, après le départ de Burton Gillett, Ben Sharpsteen est nommé producteur sur la plupart des longs métrages, et Steven Watts lui attribue une part importante dans les différents projets d'évolution des productions du studio des années 1940 et surtout des années 1950[2]. Ben Sharpsteen influence les productions du studio en produisant des courts métrages éducatifs, la série True-Life Adventures, Cendrillon et Alice au pays des merveilles[3]. Pour beaucoup, il était juste au-dessous de Walt dans la hiérarchie du studio[3].

En mai 1935, il réalise sa première Silly Symphonies, le Carnaval des gâteaux[8]. Il sera réalisateur durant quatre ans dont celui d'une séquence pour Blanche-Neige et les Sept Nains (1937), avant de devenir superviseur de réalisation sur les longs métrages[4].

Après la réalisation de quelques-uns des épisodes des séries True-Life Adventures et People and Places, il quitte les studios Disney en 1959[4]. Peu après, Walt Disney a rendu visite à Sharpsteen dans une ferme du nord de la Californie, a discuté des possibilités d'aménagement du terrain puis est parti en oubliant un objet emballé sur une table[9]. Mal à l'aise avec les remerciements, Disney avait trouvé ce moyen pour offrir à Ben Sharpsteen l'oscar reçu pour le court métrage documentaire Ama Girls (1958) pour lequel Sharpsteen s'était beaucoup investi[9].

Filmographie[modifier | modifier le code]

comme réalisateur[modifier | modifier le code]

comme animateur[modifier | modifier le code]

comme producteur[modifier | modifier le code]

comme scénariste[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Disney Legends - Ben Sharpsteen
  2. a et b (en) Steven Watts, The Magic Kingdom, p. 194
  3. a, b, c et d (en) Steven Watts, The Magic Kingdom, p. 389
  4. a, b, c et d (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 495
  5. (en) Steven Watts, The Magic Kingdom, p. 92
  6. (en) Russel Merritt & J.B. Kaufman, Walt Disney's Silly Symphonies, p. 37
  7. Donald W Graham - Biography
  8. (en) Russel Merritt & J.B. Kaufman, Walt Disney's Silly Symphonies, p. 160
  9. a et b (en) Steven Watts, The Magic Kingdom, p. 198