Belobaka (Mahajanga II)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Belobaka
Administration
Pays Drapeau de Madagascar Madagascar
Région Boeny
Province Mahajanga
District Mahajanga II
Démographie
Population 12 000 hab.[1] (est. 2001)
Géographie
Coordonnées 15° 41′ 00″ S 46° 25′ 00″ E / -15.683333, 46.416667 ()15° 41′ 00″ Sud 46° 25′ 00″ Est / -15.683333, 46.416667 ()  
Altitude 20 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Madagascar

Voir la carte administrative de Madagascar
City locator 14.svg
Belobaka

Géolocalisation sur la carte : Madagascar

Voir la carte topographique de Madagascar
City locator 14.svg
Belobaka

Belobaka est une commune urbaine malgache située dans la partie nord de la région de Boeny.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune rurale de Belobaka se trouve dans le District de Mahajanga II de la Région Boeny. Le chef lieu de la commune se situe à 10 km du centre-ville de Mahajanga, sur l’axe de la RN4. Se situant sur la partie nord-ouest de la sous-préfecture, la commune couvre une superficie de 208 km2.

La commune est limitée au nord et à l’est, par la commune rurale de Betsako, au sud-est par Ambalakida, à l’ouest par Mahajanga et au sud par les deux communes rurales de Boanamary et Marovoay Banlieue.

Elle est composée par neuf fokontany : Belobaka, Amparemahitsy, Ampazony, Ampitolova, Ankazomenavony, Antsaboaka, Antsanitia, Besely et Ladigy.

Sur son territoire se situe les sept grottes de Belobaka une formation karstique de l’ère secondaire[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom de Belobaka a été donné à cause de l’existence d’un vaste champ de tabac ou lobaka dans le dialecte sakalava]. Belobaka signifie littéralement « beaucoup de tabac ». Cependant, la commune a aussi porté le nom d'Andavakabe par l’existence des grottes à sa proximité.[réf. nécessaire]

Quelques fokontany ont aussi l’historique de leur dénomination. Ainsi :

  • Besely tire son nom de l’existence d’une forêt naturelle presque disparue, riche en « sely », grand arbre exploitable en bois d’œuvre et de construction.
  • « pare » signifiant route fait allusion à la RN4 longeant en ligne droite le village d’où le nom « Amparemahitsy ».
  • Ampazony vient du mot «  mpanjono » ou pêcheurs où est exercée la pêche maritime.
  • Ankazomenavony, qui a pris son nom de l’existence d’un grand nombre d’arbustes à fleur rouge.
  • Antsaboaka, selon le dialecte antaisaka « Tsa miboaka » fait allusion à un visiteur qui ne veut plus quitter le lieu à cause de la présence d’une vaste plaine à vocation rizicole.
  • Ladigy, provenant du français « La digue » étant prévu vers la fin de la colonisation d’être franchi par une digue, où le vestige de la coulée en béton est encore visible de nos jours.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2006, la population dans la commune a été recensée à 12700 habitants avec un taux de croissance démographique moyen annuel de 2,8 % et une densité moyenne de 65 hab/km2. La taille moyenne du ménage est de cinq personnes. Les principales ethnies de la commune par nombre d’importance en nombre sont les Antandroy, Betsimisaraka, Sakalava, Tsimihety et les hauts plateaux centraux.

Économie[modifier | modifier le code]

Les paysans sont en majorité regroupés dans les fokontany d’Ankazomenavony, Besely et Ampazony.

Notes et références[modifier | modifier le code]