Bello

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bello (homonymie).
Bello
Blason de Bello
Blason
Drapeau
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Colombie Colombie
Département Flag of Antioquia Department.svg Antioquia
Alcalde Olga Suarez Mira
Code DANE 05088
Démographie
Gentilé Bellanita
Population 373 013 hab. (2005[1])
Densité 2 503 hab./km2
Géographie
Coordonnées 6° 20′ 00″ N 75° 34′ 00″ O / 6.333333, -75.566667 ()6° 20′ 00″ Nord 75° 34′ 00″ Ouest / 6.333333, -75.566667 ()  
Superficie 14 900 ha = 149 km2
Localisation
Carte de Bello
Carte de Bello

Géolocalisation sur la carte : Antioquia (relief)

Voir sur la carte Antioquia topographique
City locator 14.svg
Bello

Géolocalisation sur la carte : Colombie (relief)

Voir sur la carte Colombie topographique
City locator 14.svg
Bello

Bello est une ville colombienne qui se situe au nord de la vallée d'Aburrá et qui se limite au sud avec la ville de Medellín (Colombie). Des villes colombiennes qui ne sont pas capitales départementales, Bello est la plus peuplée (approximativement 400 000 habitants). Le climat est chaud et se voit rafraîchi par les vents qui se canalisent le long des vallées et soufflent toute l'année. Le chef-lieu municipal est dominé par le Cerro ou Quitasol (traduit par « qui enlève le soleil »), la plus grande montagne de la vallée d'Aburrá.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

  • Altitude du chef-lieu : 1 450 m.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

  • Température moyenne : 22 °C.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

  • Superficie totale : 149 km².
  • Emprise urbaine : 18 km².

La municipalité de Bello comprend 79 quartiers et 13 villages ruraux, lesquels sont répartis en 6 communes.

Commune 1[modifier | modifier le code]

Inclut les quartiers de : Paris, La Esmeralda, La Pradera, Los Sauces, El Cafetal, Paris central, La Maruchenga, José Antonio Galán, La Esperanza y Salvador Allende.

Commune 2[modifier | modifier le code]

Inclut les quartiers de : Barrio Nuevo, La Cabaña, La Cabañita, La Madera, La Gran Avenida, San José Obrero, Santa Ana, Salento, La Florida, Guayacanes de la Cabaña. Note: Les urbanisations de: los Búcaros, Serramonte y Palmar de Serramonte, font partie du territoire du quartier de St-Ana.

Commune 3[modifier | modifier le code]

Elle est formée par les quartiers : La Estación, Manchester, Puerto Bello, Rincón Santo, Central, Suárez, Espíritu Santo, Nazareth, Pérez, Zona Centro, Prado, Las Granjas, Congolo, Andalucía, Milagrosa, El Cairo, Buenos Aires, Briceño, El paraíso, El Trapiche, Urapanes, La Primavera, El Porvenir, El Carmelo, Cumbre, Rosario, Altavista, Barrio Mesa, La Rosa y La Gloria.

Commune 4[modifier | modifier le code]

Contient les quartiers de : Playa Rica, La Aldea, Marco Tulio Henao, El Ducado, San Martín, Goretti, El Vergel, Pachelly, Los Alpes, Bellavista, San Gabriel, Villa del Sur, El Mirador y La Selva.

Commune 5[modifier | modifier le code]

Font partie de cette commune les quartiers de : Altos de Niquía, Niquía bifamiliar, Ciudad Niquía, Panamericano, Ciudadela del Norte, Navarra y Guasimalito.

Commune 6[modifier | modifier le code]

Font partie des quartiers de: Santa Rita, Zamora, Acevedo, La Gabriela, Las Vegas, La Camila, Fontidueño y Alcalá.

Village ruraux[modifier | modifier le code]

Les villages ruraux de la municipalité de Bello : San Félix, Sabanalarga, La Unión, El Carmelo, La China, Cuartas, El Tambo, Cerezales, Granizal, Tierradentro, Primavera, Hatoviejo, Potrerito, La Palma, Guasimalito y Ovejas.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1574, Don Gaspar de Rodas vainc les indigènes du cacique Niquía, les habitants de ce territoire, et sollicita ces terres pour élever du bétail et fonder des auberges. Cette sollicitude fut approuvée par la couronne espagnole et c'est ainsi qu'est né le nom de Hatos de Rodas (bétails de Rodas). Des années après, il commença à s'appeler Hatoviejo (Vieux Troupeaux). En 1883, on la renomma en hommage à l'éminent universitaire vénézuélien don Andrés Bello.

  • Année de fondation : 1676.
  • Établie comme municipalité : 1913.

Symboles[modifier | modifier le code]

Hymne de la ville[modifier | modifier le code]

L'hymne de la municipalité de Bello fut composé par Juan Botero Restrepo, le compositeur musical était Luis Uribe Bueno et l'arrangeur Alvaro Mercado B.

Drapeau[modifier | modifier le code]

  • La partie bleue représente les mers et rivières qui parcourent la Colombie et le ciel.
  • La partie blanche représente la paix, en plus de la franchise, l'intégrité et la loyauté.
  • La partie verte représente l'espoir, la foi, l'amour, la liberté, la fraternité et la fertilité.
  • Le triangle rouge représente le sang qui a coulé de nos ancêtres en se battant pour la liberté contre le colonisateur espagnol.

Personnalités liées à la municipalité[modifier | modifier le code]

  • Marco Fidel Suárez (1855-1927) : président de la Colombie né à Bello (village de Hatoviejo)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]