La Belle Endormie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Bella addormentata)
Aller à : navigation, rechercher

La Belle Endormie

Titre original Bella addormentata
Réalisation Marco Bellocchio
Scénario Marco Bellocchio
Veronica Raimo
Stefano Rulli
Acteurs principaux
Sociétés de production Cattleya
Rai Cinema
Babe Films
Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau de la France France
Genre Drame
Sortie 2012
Durée 115 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Belle Endormie (titre original en italien : Bella addormentata) est un drame italo-français coécrit et réalisé par Marco Bellocchio et sorti en 2012. Il est présenté le 5 septembre 2012 lors de la Mostra de Venise.

Résumé[modifier | modifier le code]

Au début du mois de février 2009, l'Italie se divise sur le cas d'Eluana Englaro, plongée dans le coma depuis dix-sept ans et dont l'assistance médicale a été stoppée depuis quelques heures. Sa famille mène un combat en faveur de son euthanasie contre les autorités judiciaires, religieuses et politiques. Dans ce contexte, trois femmes vivent une situation analogue où des proches auront à faire face à des choix lourds. Le sénateur Uliano Beffardi, du Partito del Popolo, a sa femme en soin palliatif et, opposé à la consigne de son parti, s'apprête à voter contre le projet de loi sur la fin de vie présenté en urgence au Sénat par Silvio Berlusconi, se mettant à dos ses collègues et sa fille, Maria, qui prie devant la clinique « La Quiete » d'Udine où Eluana vit ses dernières heures d'agonie. Un ancienne actrice, « Divina madre », bourgeoise et profondément croyante — ou jouant le rôle de l'être — a sacrifié sa carrière et sa famille aux soins de sa jeune fille vivant dans un état végétatif depuis des mois. Rossa, une toxicomane, est hospitalisée lors d'une crise de manque et commet dans les murs de l'hôpital une énième tentative de suicide. Elle est prise en charge par le docteur Pallido qui, sans explication claire mais poussé par une mission personnelle, se charge de veiller la jeune femme.

Distribution[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Projet et réalisation[modifier | modifier le code]

Cette œuvre de Marco Bellocchio est directement inspiré du cas d'Eluana Englaro, une jeune femme plongée dans le coma pendant de nombreuses années après un accident de voiture remontant à 1992. En février 2009, l'Italie est divisée en deux camps qui s'affrontent — dans les tribunaux, les journaux, mais également dans la société civile et religieuse — sur le maintien ou non de l'assistance médicale sur cette personne dans un état végétatif. Pour le réalisateur, c'est le courage du père, Bepino Englaro, qui fut le facteur déclencheur pour l'écriture du scénario et la réalisation du film faite trois ans après la mort d'Eluana[1],[2].

Le film est présenté en compétition le 5 septembre 2012 lors de la 69e Mostra de Venise[1].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations et sélections[modifier | modifier le code]

Réception critique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Marco Bellocchio : « L'Italie est cynique et dépressive » par Aureliano Tonet dans Le Monde le 7 septembre 2012.
  2. Vaincre la mort par Enrique Seknadje, sur le site d'Éclipses le 15 avril 2013.

Liens externes[modifier | modifier le code]