Bella (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bella.

Les Bellas (Bella ou bela en songhaï, Bouzou en haoussa, Ikelan en tamasheq) sont un groupe ethnique ou une caste issu du statut servile dans la société touareg.

Selon Edmond Bernus, géographe et spécialiste des Touaregs, les notions de castes et d'ethnies ne sont que des catégories ethnologiques imparfaites pour décrire cette population et il est difficile de leur attribuer de façon nette l'une des deux définitions[1].

Affranchis depuis l'époque coloniale, les Bellas sont parfois encore victimes d'esclavage au Mali et au Niger, sans qu'il existe de statistiques à ce sujet[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Edmond Bernus, « Germaine Dieterlen et les bijoux touaregs », Le Journal des africanistes,‎ 2001, p. 67
  2. Celeste Hicks, « Mali : L’esclavage, toujours d’actualité dans le nord », Afrik.com,‎ 18 juillet 2008 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) James Stuart Olson, « Bella », in The Peoples of Africa: An Ethnohistorical Dictionary, Greenwood Publishing Group, 1996, p. 86 (ISBN 9780313279188)
  • (fr) Maurice Bazémo, Esclaves et esclavage dans les anciens pays du Burkina Faso, L'Harmattan, Paris, 2007, 272 p. (ISBN 9782296043930)
  • (fr) Alain Froment, Le Peuplement humain de la boucle du Niger, IRD Éditions, 1988, 194 p. (ISBN 9782709909020)

Articles connexes[modifier | modifier le code]