Bell 429

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bell 429
Image illustrative de l'article Bell 429
Bell 429 au salon de Singapour en 2012

Constructeur Bell Helicopter
Premier vol 27 février 2007
Mise en service 7 juillet 2009
Date de retrait Toujours en service
Coût unitaire 3 900 000 €
Nombre construit > 185
Motorisation
Moteur Pratt & Whitney PWC207D1
Nombre 2
Type Turbine
Nombre de pales 4
Dimensions
Diamètre du rotor 10,98 m
Longueur 13,11 m
Hauteur 4,04 m
Masses
À vide 2021 kg
Charge utile 1265 kg
Carburant 656 kg
Maximale 3402 kg
Performances
Vitesse de croisière 278 km/h
Vitesse maximale 287 km/h
Plafond 6096 m
Distance franchissable 761 km
Avionique
Glass cockpit

Le Bell 429 est un hélicoptère bimoteur léger construit par l'hélicoptèriste américain Bell Helicopter.

Historique[modifier | modifier le code]

Après l'échec commercial du Bell 427 face aux EC135, Agusta 109 et MD900, Bell lança en 2005 le projet d'un hélicoptère biturbine léger polyvalent visant à remplacer le Bell 427 et ainsi entrer en concurrence avec les constructeurs européens et américain. Le cahier des charges comprenait un glass cockpit, un pilote automatique 3 axes, une certification IFR mono et bi pilote, des performances en cas de panne moteur qui lui permettent des décollages de Catégorie A à la masse maximale depuis des hélistations au sol, en terrasse, ou depuis des aéroports situés en altitude et par temps chaud. La conception de la cabine a bénéficié d'une étude poussée afin d'offrir à l'hélicoptère une modularité qui lui permet de pouvoir couvrir un éventail de missions très varié.

Le premier vol du Bell 429 a eu lieu le 27 février 2007[1] à Montréal. Après un peu plus de deux ans d'essais effectués sur 3 prototypes, le Bell 429 a obtenu sa certification FAA le 7 juillet 2009 et sa certification européenne EASA le 28 septembre 2009[2]. La première livraison a eu lieu le 7 juillet 2009 avec Air Methods comme client de lancement. Une version à train rentrant a effectué son premier vol le 18 mars 2013.

En janvier 2014, 185 Bell 429 ont été construits.

Description[modifier | modifier le code]

Bell 429 privé au parking

Le Bell 429 est un biturbine léger de dernière génération. Il rencontre un franc succès sur le marché du secours en raison de sa vaste cabine offrant une modularité et une ergonomie appréciée dans le milieu. Il est également équipé de portes coquilles à l'arrière de la cellule facilitant ainsi le chargement du brancard en configuration sanitaire ou des bagages en configuration VIP.

Sa cabine permet d'accueillir jusqu'à 6 passagers et 2 pilotes. Il est équipé d'un rotor principal à 4 pales et d'un rotor anti-couple également à 4 pales. Le Bell 429 est disponible en version standard, c'est-à-dire avec des patins ou en version WLG [3] avec un train rentrant tricycle. La version "à roues" lui permet de gagner environ 5 nœuds en vitesse mais le mécanisme du train d’atterrissage réduit considérablement la charge utile de la machine.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Hélicoptères similaires[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The prototype first flew on February 27, 2007 (en) [1]
  2. Cologne, 28/09/2009 Agency certifies Bell 429 helicopter and new maintenance requirement procedure (en) [2]
  3. Bell 429 WLG (en) [3]
  4. Australian Navy Bell 429 fleet (en) [4]
  5. « Le Canada commande 15 Bell 429 », Air et Cosmos, no 2407,‎ 23 mai 2014, p. 10
  6. National Grid Website (en) [5]
  7. Air Zermatt

(en) site constructeur