Bel-ibni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bel-ibni (ou Bêl-ibni) était un noble babylonien nommé roi de Babylone par Sennacherib en 703 av. J.-C. puis détrôné 700 av. J.-C.

En 703 av . J.-C., après la défaite et l'exil de Merodach-Baladan II, Shenacherib victorieux, projette alors de placer sur le trône quelqu'un de confiance et facilement manipulable. Il décide donc de nommer un noble élevé à la cour assyrienne : Bel-Ibni. Il est à noter qu'à l'époque Babylone était dans l'Empire assyrien.

L'expérience avec un roi natif comme pantin était à peine plus réussie que le contrôle assyrien direct. Bientôt Bel-Ibni conspira avec les Chaldéens et Élamites contre les Assyriens.

Lorsque Merodach-Baladan II pousse à la révolte la région, avec l'aide des Elamites, Bel-Ibni se joint à la coalition Après la mise en déroute de celle-ci en 700, Sennacherib met sur le trône babylonien son fils ainé Assur-nadin-shumi.

Bel-Ibni fut alors envoyé en exil en Assyrie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]