Belén Esteban Menéndez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Belén Esteban Menéndez

Belén Esteban Menéndez, née le 9 novembre 1973 à Madrid, est une présentatrice et animatrice de divers programmes de télévision et une personnalité médiatique espagnole. Elle s’est fait connaître lorsque sa relation avec le torero Jesulín de Ubrique, avec elle lequel a une fille, est devenue publique en 1998. Dès leur rupture, les disputes publiques avec le torero et sa famille l’ont maintenue constamment sur le devant de la scène. Les interviews dans la presse people, les programmes de télévision, les romances médiatiques et les couvertures des magazines ont permis sa présence dans les média.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Elle naît le 9 novembre 1973 à Madrid. Elle vit une enfance modeste dans le quartier de « San Blas » de Madrid. Elle est la fille de Francisco Esteban (décédé en 2006 des suites d’un cancer) et de María del Carmen Menéndez.

Relation avec Jesulín de Ubrique[modifier | modifier le code]

Elle obtient sa notoriété grâce à sa relation avec le torero Jesulín de Ubrique en 1998, mais ils ne se sont jamais mariés, qui est suivi par la presse people espagnole. Ils ont une fille, qui naît le 20 juillet 1999, Andrea Janeiro Esteban, fruit de leur relation. La naissance de leur fille est le motif qui amène Belen à se déplacer définitivement à la résidence de la famille de son époux, la propriété « Ambiciones » située dans le village de « El Bosque » à Cádiz. Belen retourne en mai 2010 chez ses parents avec sa fille, à cause des problèmes avec sa belle-famille et son époux.

Ascension médiatique[modifier | modifier le code]

Lorsqu'elle se sépare du torero elle commence à travailler de façon continue comme animatrice dans les programmes du cœur. Détestée par son ex belle-famille, les disputes entre les deux sont couverts par la presse. Elle va sur plateaux de télévision et accorde des interviews aux magazines, pour montrer ses états d’âme et expliquer les problèmes d’une vie pleine de hauts et de bas. À partir de ce moment, « la princesse du peuple » comme elle a été surnommée, devient un des personnages les plus populaires de la presse du cœur espagnole.

Grâce aux de nombreuses collaborations, Belen peut s’acheter un appartement et avant de se remarier une deuxième fois elle a plusieurs relations. En 2001, elle commence une romance avec l’entrepreneur Óscar Lozano avec lequel sa relation dure un an et demi. Quatre mois et demi après avoir laissé l’entrepreneur, elle commence une relation avec « Dani DJ » un jeune de 25 ans, qui travaille à la boîte propriété de son ex-amant. Après plusieurs mois, leur relation se termine. À partir de ce moment-là, les problèmes de santé de Belen empirent à cause d’un diabète dont elle souffre et de la mort de son père en 2006.

Mariages[modifier | modifier le code]

Le 27 juin 2008, elle se marie avec Francisco Álvarez Gómez, un ami d'enfance. Après son mariage, Belen décide de faire un changement d'image, en 2009 elle fait une opération de chirurgie esthétique qui transforme son visage.

Plus récemment, elle découvre avec toute l’Espagne que son nouveau mari, Fran, patron d’un bar, l'a trompée. C'est un scoop de la principale chaîne concurrente, « Antena 3 ». Plus tard, il préfère finalement se confesser à la chaîne de son épouse.

Trajectoire médiatique[modifier | modifier le code]

Elle débute à la télévision dans le programme « Como la vida » de la chaîne « Antena 3 » avec Alicia Senovilla. En 2002, elle commence à collaborer avec Ana Rosa Quintana dans ses programmes successifs; « Sabor a ti », « Dia a Dia » et « El programa de Ana Rosa » sur différentes chaîne. En 2009, elle abandonne le programme pour être la coprésentatrice du programme « Salvame -Sauve-moi» avec Jorge Javier Vázquez sur la chaîne « Telecinco », où elle obtient sa plus grande notoriété publique.

Pendant ces années, elle accorde plusieurs exclusivités aux revues de presse du cœur espagnoles et aux couvertures dans le magazine Interviú. Elle fait aussi des collaborations avec d’autres programmes de télévision importants en Espagne comme ; « ¿Dónde estás, corazón? », « Crónicas marcianas », « Salsa Rosa », « La noria » ou « Gran Hermano » Es una paleta, digna hija de su época. Comed mierda, un millón de moscas no pueden equivocarse...

Douze coups de minuit à la fin de 2009[modifier | modifier le code]

Le 10 novembre 2009, « Telecinco » annonce que Belén Esteban sera la personne qui, avec son copain de « Sálvame », Jorge Javier Vázquez, retransmettra les Douze coups de minuit de fin d’année 2009 sur la chaîne. Après l’annonce, elle décide de faire plusieurs interventions de chirurgie esthétique, fait qui entraîne une grande attente et est suivi à la fois par les programmes et magazines du cœur et par la presse sérieuse.

Après l’opération chirurgicale, elle réalise un reportage dans le magazine « Lecturas » où elle montre son nouveau visage. Le magazine bât un record en ventes et épuise en peu de temps les 400 000 exemplaires édités.

Sa réapparition télévisuelle après l’opération dans son programme « Sálvame », entraîne une moyen de 3 147 000 spectateurs et 26 points d’audimat, sept points de plus que la moyenne de la chaîne.

La retransmission de la fête de fin d’année 2009, par la chaîne Telecinco à 2 836 000 spectateurs et a 20,4 % d’audimat, est selon la chaîne, le meilleur résultat d’une chaîne privée, d’une fête de fin d’année.

Belén Esteban en tant que phénomène médiatique[modifier | modifier le code]

La répercussion de Belén Esteban comme personnage dans les médias et son impact dans presque toute la société, ont fait qu’on se questionne sur le pourquoi de son succès.

Belén Esteban s’impose comme un phénomène médiatique en Espagne. À tel point que, des sociologues et des chercheurs universitaires se penchent sur le « cas Belén Esteban » et voient en elle, une sorte d’héroïne postmoderne.

Un récent sondage du très sérieux institut Sigma Dos montre que, si elle se présentait aux élections générales, cette Madrilène obtiendrait sans difficulté un siège au Parlement et elle serait à la tête de la troisième force politique d’Espagne.

Près de trois millions d'Espagnols, un quart de l'audimat, la suivent à « Telecinco » dans l'émission « Tengo una pregunta para usted – J’ai une question pour vous » programme où seul, jusqu'à présent, avaient été invités José Luis Zapatero, le chef du gouvernement, et Mariano Rajoy, son rival de l'opposition conservatrice.

Télévision[modifier | modifier le code]

  • Sabor a ti – magazine télévisuel (Antena 3, 1999-2004); comme animatrice
  • Día a Día – magazine télévisuel (Telecinco, 2004); comme animatrice
  • El programa de Ana Rosa - magazine télévisuel (Telecinco, 2005-2009); comme animatrice
  • Sálvame - magazine télévisuel (Telecinco, 2009- actualité, comme coprésentatrice
  • La noria magazine télévisuel (Telecinco, 2009- actualité);
  • Sálvame Deluxe magazine télévisuel (Telecinco, 2009- actualité);
  • Douze coups de minuit de fin d’année (2009-2010 avec Jorge Javier Vázquez (Telecinco).
  • ¡Más Que Baile! Version espagnole de Dancing With The Stars (Telecinco, 2010, comme participante);
  • Sálvame pirata- magazine télévisuel (Telecinco.es - LaSiete, 2009- actualité) comme coprésentatrice.