Bedi Kartlisa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bedi Kartlisa. Revue de Kartvélologie était une revue scientifique internationale spécialisée dans la langue, la littérature et l'Histoire de la Géorgie (« kartvélologie ») publiée de 1948 à 1984[1]. Elle a été nommée d'après le poème éponyme « ბედი ქართლისა (« Le Destin de la Géorgie ») » du poète romantique du XIXe siècle Nikoloz Baratachvili.

Fondée par Kalistrate Salia et Nino Salia, deux émigrés soviétiques en France, la revue a d'abord été publiée uniquement en géorgien jusqu'en 1957, puis a accepté des contributions en français, anglais et allemand. Soutenue par l'Académie des sciences, elle a joué un rôle important dans le développement des études géorgiennes en Europe. Lui a succédé la Revue des études géorgiennes et caucasiennes (annuelle) initiée par Georges Dumézil et Georges Charachidzé[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  1. Raymond Janin, « Bedi Karthlisa (Le Destin de la Géorgie), Revue de Karthvélogie, anciennement Recueil historique, scientifique et littéraire géorgien, Directeur : K. Salia », dans Revue des études byzantines, Paris, Institut français d'Études byzantines, chap. 17, p. 266-267
  2. Elguja Khintibidze, Georgian Literature in European Scholarship. NATO Research Fellowships 1994-1996, 1996