Beñat Intxausti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Beñat Intxausti
Image illustrative de l'article Beñat Intxausti
Beñat Intxausti lors du Critérium du Dauphiné 2011
Informations
Nom Intxausti
Prénom Beñat
Date de naissance 20 mars 1986 (1986-03-20) (28 ans)
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Équipe actuelle Movistar
Spécialité grimpeur - puncheur
Équipe professionnelle
2008
2009
2010
2011-
Saunier Duval-Scott
Fuji-Servetto
Euskaltel-Euskadi
Movistar
Principales victoires
1 course par étapes

Tour de Pékin 2013
1 étape de grand tour

Tour d'Italie (1 étape)
Beñat Intxausti pendant la Bicyclette basque 2008

Beñat Intxausti Elorriaga (né le 20 mars 1986 à Amorebieta-Etxano) est un coureur cycliste espagnol, membre de l'équipe Movistar.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et carrière amateur[modifier | modifier le code]

Vainqueur du Memorial Avelino Camacho et d'une étape du Bidasoa Itzulia en 2006 chez les amateurs, Beñat Intxausti passe professionnel en 2007 dans l'équipe Grupo Nicolás Mateos. En septembre, il est sélectionné en équipe d'Espagne pour participer au Tour de l'Avenir. Il se classe troisième de l'étape de Super-Besse et termine cinquième du classement général.

2008-2009 : Saunier Duval/Fuji Servetto[modifier | modifier le code]

En 2008, il signe un contrat de trois ans avec l'équipe ProTour Saunier Duval-Scott.

2010 : Eustakel-Euskadi[modifier | modifier le code]

Il rejoint l'équipe Euskaltel-Euskadi en 2010. Au sein de l'équipe basque, il termine deuxième du Tour du Pays basque suite au déclassement d'Alejandro Valverde[1] et remporte une étape du Tour des Asturies. Fin août, il s'engage pour 3 ans au sein de l'équipe Movistar, dont le sponsor succède à la Caisse d'Épargne[2].

2011- : Movistar[modifier | modifier le code]

2011[modifier | modifier le code]

Le 23 mai 2011, lors du stage en altitude dans la Sierra Nevada d'avant Tour de France, son compagnon d'entrainement Xavier Tondo sort les vélos pour partir au moment de refermer la porte du garage, celle-ci retombe brutalement coinçant Tondó entre la portière et la porte. Intxausti tente de porter secours à son coéquipier mais il est trop tard, Tondó a été tué sur le coup étranglé par la portière[3]. Aligné sur le Tour de France, il abandonne lors de la 8e étape à la suite d'une chute lors d'une précédente étape qui lui avait fracturé un radius[4]. Présent ensuite sur la Vuelta, il y chute également mais termine la course au 86e rang[5].

2012[modifier | modifier le code]

À la suite du Tour des Asturies 2012 qu'il remporte, Intxausti participe au Tour d'Italie[5]. Deuxième de la 8e étape à 23 secondes de Domenico Pozzovivo, Intxausti se place alors en cinquième place du classement général à 35 secondes de Ryder Hesjedal[6]. Sixième du classement général à l'issue de la 18e étape[7], il perd le lendemain toute chance d'obtenir un bon classement sur ce Giro en concédant plus de 40 minutes aux premiers du classement[8]. Intxausti termine ce Giro à la 38e place.

2013 : Victoire d'étape sur le Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

En 2013, Intxausti est à nouveau au départ du Tour d'Italie. Il y remporte la 16e étape et termine 8e du classement général. [9].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

  • 2011 : abandon à la 8e étape

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alejandro Valverde initialement deuxième de l'édition 2010 a été déclassé
  2. (en) « Intxausti signs for Movistar », sur cyclingnews.com (consulté le 30 août 2010)
  3. Mort tragique de Xavier Tondo - www.lavoixdessports.com du 23/05/2011 - consulté le 24/05/2011
  4. Renaud Breban, « L'Espagnol Intxausti jette l'éponge », sur cyclismactu.fr,‎ 10 juillet 2011
  5. a et b (en) Andrew Hood, « Intxausti: Aiming for the Giro podium for Tondo », sur velonews.competitor.com,‎ 22 mai 2012
  6. (en) Peter Cossins, « Pozzovivo wins Giro d'Italia stage 8 in Lago Laceno », sur cyclingnews.com,‎ 13 mai 2012
  7. (en) Daniel Benson, « Guardini has Cavendish's number in Vedelago », sur cyclingnews.com,‎ 24 mai 2012
  8. Baptiste Bouthier, « L’orgueil de Kreuziger, la grinta de Hesjedal », sur velochrono.fr,‎ 25 mai 2012
  9. Marion GACHIES, « Au tour d'Intxausti », sur eurosport.fr,‎ 21 mai 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :