Bay (chancelier)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bay.
Bay
E10 M17 M17 A1
Bȝjj

Bay est un haut dignitaire de la XIXe dynastie égyptienne, directeur des choses scellées c'est-à-dire le trésorier ou le chancelier.

Biographie et contexte[modifier | modifier le code]

Bay sur le montant de la porte du temple d'Amada, Nubie, adorant le cartouche de Siptah.

D'après Pierre Grandet, Bay, l'éminence grise, aurait été scribe et échanson royal sous le règne de Séthi II. Ses origines restes floues[1].

Le pharaon meurt en -1194 laissant une veuve, Taousert Setepenmout qui devient régente. Sa succession semble chaotique. C'est Mérenptah-Siptah, un fils d'Amenmes, qui monte sur le trône. Selon toute vraisemblance, grâce à l'appui de Bay qui se glorifie d'avoir « établi le roi sur le trône de ses pères ». Est-ce à la suite d'un complot ? En tout cas c'est la restauration de la lignée descendante de Mérenptah. Le nouveau pharaon est jeune, infirme, mais bénéficie du soutien d'une partie de la cour, à la tête de laquelle se trouve Bay. Celui-ci est nommé « grand chancelier du pays entier ». Il est perçu comme un unificateur. Il est très riche : il possède des vignes dans le delta du Nil. Seulement, très vite, au bout de quatre ans, il devient le grand ennemi du pharaon. Le papyrus Harris I le nomme Iarsou et le qualifie d'usurpateur. Vers -1189, il disparaît des documents officiels que les archéologues ont pu retrouver. La raison de sa disgrâce n'est pas connue. Il n'est possible que de faire des suppositions. Certains ont avancé que Taousert, la veuve de Séthi II, complote pour le faire tomber[2]. En fait, il semble simplement que le pharaon ait eu la crainte d'une usurpation du trône. Siptah meurt en -1188, remplacé par Taousert.

Sépulture[modifier | modifier le code]

Bay
Type Tombeau
Emplacement Vallée des rois, tombe KV13
Date de découverte
Découvreur Ouvert dans l'Antiquité
Fouilles Hartwig Altenmüller
Objets découverts

Bay se fait aménager une sépulture dans la vallée des rois. Suite aux troubles dynastiques qui l'emporteront, il est victime d'une damnatio memoriae et son tombeau est réutilisé pour enterrer Amonherkhépshef, un des fils de Ramsès III.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il est peut-être d'origine syrienne ; il porte aussi le nom de Ramsèskhâemnétjérou, nom de cour sans doute d'origine levantine.
  2. Bay meurt assassiné en l'an 4 ou 5 du règne de Siptah

Source[modifier | modifier le code]

  • Pierre Grandet, Ramsès III, histoire d'un règne, Pygmalion,‎ 1993