Baume du tigre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baume (homonymie).
Les deux variétés (blanche et rouge) du baume du tigre.

Le baume du tigre (chinois simplifié : 虎标万金油 ; chinois traditionnel : 虎標萬金油 ; pinyin : hǔbiao wànjīnyóu) est un onguent de la pharmacopée chinoise. C'est un produit à usage externe, utilisé pour soulager les douleurs d'origine musculo-squelettiques. Il a été développé dans les années 1870 par l'herboriste Aw Chu Kin à Rangoon en Birmanie, puis amélioré et commercialisé à Singapour par ses fils Aw Boon Haw et Aw Boon Par. Depuis 1926, il est fabriqué à Singapour et distribué par Haw Par Healthcare.

Composition et variétés[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (août 2014). Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Le baume du tigre existe sous deux variétés :

  • le baume du tigre rouge - contient de l'huile essentielle de cannelier de Chine, utilisé pour les douleurs et contractures musculaires et articulaires. C'est cette huile essentielle qui donne sa couleur rouge au baume ;
  • le baume du tigre blanc - utilisé pour les maux de tête, la congestion nasale, les piqûres d'insectes.

Composition des baumes du tigre[réf. nécessaire]

Produits Baume du tigre rouge Baume du tigre blanc Lotion (huile) baume du tigre
Camphre 25 % 25 % 15 %
Menthol 10 % 8 % 8 %
Huile essentielle de menthe démentholisée (ayurveda Pudina, Mentha arvensis) 6 % Huile essentielle d'eucalyptus - 14 % Huile essentielle d'eucalyptus - 6 %
Huile de cajeput 7 % - -
Huile essentielle de cannelier de Chine (ayurveda Dalchini, Cinnamomum cassia) 5 % - Huile essentielle de lavande - 5 %
Huile essentielle de clous de girofle 5 % 1,5 % Salicylate de méthyle

38 %

Le reste du produit est composé d'une base de paraffine.

Le camphre et le clou de girofle réchauffent alors que le menthol et le cajeput rafraîchissent.

Législation[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2014). Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Le baume du tigre a été reconnu sans danger en respectant les contre-indications, et d'après un jugement du 17 novembre 2004[réf. souhaitée], ne peut être confondu avec un médicament. L'une des façons de reconnaître un véritable baume du tigre est donc de vérifier l’adresse du distributeur mais de vérifier aussi le taux de camphre, qui ne doit pas excéder 11 %[réf. nécessaire]. La plupart des baumes contenant 25% de camphre ne sont donc pas autorisés en France et sont contrefaisants.

Indications[modifier | modifier le code]

Le baume du tigre peut être utilisé dans les cas suivants[1] :

  • douleurs musculaires et articulaires ;
  • migraines et maux de tête d'intensité légère à modérée ;
  • piqûres de moustique : pour soulager le prurit ;
  • toux : pour dégager les voies respiratoires, en application sur la poitrine et sur le dos.

Il est également utilisé par certains étudiants en médecine lors des TP de dissections. Appliqué sur un masque, sa forte odeur permet alors de couvrir celle des cadavres.

Effets secondaires[modifier | modifier le code]

En 1990 un petit essai clinique réalisé sur 20 patients[2] et dont le but était de vérifier l'innocuité de onze préparations à base de plantes pour usage topique couramment utilisées à Hong Kong avait conclu que le baume du tigre provoquait dans 0,5 à 1,5 % des cas une légère irritation cutanée.

Le baume du tigre est contre-indiqué pour les enfants de moins de sept ans et les femmes enceintes ou allaitantes en raison des huiles essentielles qu'il contient.

Il peut y avoir danger de réactions cutanées si une source de chaleur externe, comme un coussin chauffant, est ajoutée ou si recouvert d'un bandage. Ne pas utiliser conjointement avec des bouillottes ou des coussins chauffants.

Ne pas appliquer sur les muqueuses, les yeux et une peau irritée. Les mains restent légèrement imprégnées de baume même après un lavage de main soigneux, se frotter les yeux peut, après application, être très désagréable. Peut être fatal pour les enfants si avalé.

Peut causer des réactions allergiques sur peau sensible, faire un essai sur une petite surface avant utilisation.

Commercialisation[modifier | modifier le code]

Il est, entre autres, fabriqué et distribué par Haw Par Healthcare à Singapour, qui dispose de distributeurs exclusifs dans chaque pays.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Baume du tigre sur passeportsante.net
  2. Lee TY, Lam TH. Patch testing of 11 common herbal topical medicaments in Hong Kong.Contact Dermatitis 1990 Mar;22(3):137-40. PMID: 2335084