Battos Ier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Battos.

Battos est le fondateur et premier roi de Cyrène (actuelle Libye), vers 630 av. J.-C.

Fils de Polymnestos, il passait pour le dix-septième descendant de l'Argonaute Euphémos, qui avait colonisé Théra avec des habitants de Sparte[1]. Parti de Théra après avoir consulté l'oracle de Delphes, il va alors fonder la colonie de Cyrène.

Battos aurait eu une très bonne réputation et aurait régné près de 40 ans sur la cité. Il est souvent posé en tant que bon roi en opposition à ses successeurs les « mauvais » rois.

En fait, le fondateur de Cyrène s'appelait sans doute Aristotélès, fils de Polymnaste. Battos devait être un titre royal en Libye et n'est devenu qu'ensuite un nom propre[2]. Le nom de Battos est à l'origine de celui de la dynastie des Battiades qui a régné sur Cyrène jusqu'au milieu du Ve siècle av. J.-C.

Selon Pindare, dans la cinquième Pythique, Aristotélès Battos agrandit les sanctuaires des dieux et « pour les pompes en l'honneur d'Apollon, secourable aux mortels, il traça, droit à travers la plaine, une route dallée, où retentit le pas des chevaux[3] ». Il reposait dans un tombeau à l'extrémité de l'agora de Cyrène.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La légende des origines de Battos, descendant d'Euphémos, est longuement racontée par Pindare dans la quatrième Pythique en l'honneur du dernier des Battiades, Arcésilas IV.
  2. Chamoux 1953[Où ?]. Voir Hérodote, Histoires [détail des éditions] [lire en ligne], IV, 150 et suiv.
  3. Trad. Aimé Puech pour les Belles Lettres, « Collection des universités de France ».

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François Chamoux, Cyrène sous la monarchie des Battiades (« Bibliothèque des Écoles françaises d'Athènes et de Rome », 177), Paris, De Boccard, 1953, 480  p., 28 pl.