Batman Begins (jeu vidéo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour le film de 2005 dont est inspiré ce jeu vidéo, voir Batman Begins.
Batman Begins
Éditeur Electronic Arts
Développeur Eurocom
Vicarious Visions (GBA)
Musique Ian Livingstone

Date de sortie Icons-flag-eu.png 16 juin 2005
Icons-flag-us.png 17 juin 2005
Genre Action-aventure
Plate-forme
Console(s)
Console(s) portable(s)
Média Mini DVD (GameCube)
DVD (PS2, Xbox)
Cartouche (GBA)
Langue Français intégrale.
Contrôle Manette de jeu

Évaluation PEGI : 16+

Batman Begins est un jeu vidéo d'action-aventure développé par Eurocom et édité par Electronic Arts en juin 2005 sur GameCube, PlayStation 2 et Xbox. Parallèlement, Vicarious Visions a développé une autre version sur Game Boy Advance.

Il s'agit d'un produit dérivé du film Batman Begins en jeu vidéo.

Histoire[modifier | modifier le code]

Devenez Batman, découvrez ses origines et enfilez le costume noir pour combattre le crime à Gotham City. Utilisez la peur contre vos ennemis, ainsi que tous vos gadgets face à L'Épouvantail et les bandits de la ville.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Vous contrôlez Bruce Wayne alias Batman à travers différents niveaux tels que la maison de Ra's al Ghul, les rues de Gotham City, l'asile d'Arkham...etc, où vous devez combattre plusieurs ennemis et résoudre quelques énigmes afin d'accomplir votre mission. L'histoire du film est bien évidemment la base de celle du jeu, bien qu'elle fut en très grande partie modifiée dans celui-ci. Des séquences du film sont tout de même présentées pour établir un lien entre les différentes missions du jeu.
Le Tumbler, la Batmobile présente dans le film, est jouable dans 2 niveaux entièrement consacrés à des courses-poursuites.

Doublage[modifier | modifier le code]

Tous les acteurs du film ont repris leur rôle pour le jeu, en prêtant leur voix aux personnages, hormis Gary Oldman qui fut remplacé par Fred Tatasciore en raison d'un emploi du temps sur-chargé.

La grande majorité des comédiens ayant prêtés leur voix à la version française du film ont également repris leur rôle. On notera que les dialogues sont grandement modifiés par rapport au film et cette adaptation s'en retrouve de faible qualité au point d'être perçue comme inadaptée voire franchement ridicule, sans compter le travail peu soigné apporté à la synchronisation des dialogues par rapport à l'image, tant dans les scènes du jeu que dans les extraits du film.

Doublage du film
Personnages Voix originales Voix françaises[1]
Bruce Wayne / Batman Christian Bale Philippe Valmont
Alfred Pennyworth Michael Caine Dominique Paturel
Henri Ducard Liam Neeson Claude Giraud
Rachel Dawes Katie Holmes Alexandra Garijo
James Gordon Fred Tatasciore Vincent Violette
Dr Jonathan Crane / L'Épouvantail Cillian Murphy Mathias Kozlowski
Carmine Falcone Tom Wilkinson Cyril Monge
Lucius Fox Morgan Freeman Benoît Allemane
Ra's al Ghul Ken Watanabe Martial Le Minoux
Detective Flass Mark Boone Junior Bruno Magne
Victor Zsasz Tim Booth Cyril Artaux

Divers personnages (sbires, policiers..) ont été doublés par Kevin Blackton, Lee Klinghoffer, Mark Atherlay, Terence McGovern, Andrew Chaikin, Conor Kellicut, Gavin Hammon en version originale et Jérôme Pauwels, Stéphane Ronchewski, Marc Saez, Thierry Kazazian, Martial Le Minoux, Laura Blanc, Mathieu Rivolier, Philippe Bozo, Sylvain Lemarié, Pascale Chemin et Frantz Confiac pour la version française.

Critiques[modifier | modifier le code]

Batman Begins a été plutôt bien accueilli pour un jeu à licence, tenant une moyenne de 7,5/10 sur GameStats[2], de 66 % sur Metacritic et 67 % sur GameRankings.

Le site français Jeuxvideo.com, a noté le jeu 13/20 (10/20 pour la version Game Boy Advance) et l'a trouvé satisfaisant par rapport au précédent jeu Batman[3].

Dans l'ensemble, Batman Begins reste un jeu d'Action-Infiltration très classique qui n'apporte aucune nouveauté au genre, mais qui dispose de graphisme assez jolie, un gameplay agréable et le scénario quant à lui suit le film. La narration est très complète grâce au cinématiques diffusés entre chaque niveau.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]