Bath Rugby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bath Rugby

Logo du Bath Rugby
Généralités
Nom complet Bath Rugby Football Club
Fondation 1865
Couleurs noir, bleu et blanc
Stade Recreation Ground
(12 300 places)
Championnat actuel Aviva Premiership
Président Drapeau : Angleterre Bruce Craig
Entraîneur Drapeau : Angleterre Mike Ford
Site web www.bathrugby.com
Palmarès principal
National[1] Championnat d'Angleterre (6)
Coupe d'Angleterre (10)
International[1] Coupe d'Europe (1)
Challenge européen (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat d'Angleterre de rugby à XV 2012-2013
0

Bath Rugby, communément appelé Bath, est un club de rugby à XV anglais qui évolue dans la première division anglaise, la Aviva Premiership. Fondé en 1865, le club est non seulement l’un des plus anciens clubs anglais mais il présente aussi l’un des plus beaux palmarès d'Angleterre. Il est le deuxième club le plus titré dans le championnat d’Angleterre après Leicester avec six trophées, il possède le record de victoires en Coupe d’Angleterre avec dix titres et il a remporté la coupe d'Europe en 1998. Bath Rugby joue au Recreation Ground, familièrement appelé le "Rec" dans la ville de Bath.

Histoire du club[modifier | modifier le code]

Les origines[modifier | modifier le code]

Fondé en 1865, Bath Rugby Football Club est l'un des plus vieux clubs anglais. Très rapidement, le club obtient une reconnaissance internationale. On s’accorde à dire que Herbert Fuller est le premier joueur capé de l’histoire du club en 1882. Francis d'Aguilar est international en 1872, mais il existe des doutes sur le fait qu’il ait réellement joué à Bath. En revanche, Frank Soane, également international en 1893, a joué au club.

Le club basé originellement à North Parade, joue néanmoins dans plusieurs lieux durant cette fin de siècle, notamment à Claverton Down et Henrietta Park. L'équipe finit par louer une parcelle de terrain à Pulteney Meadow pour y jouer leurs rencontres. La réputation du club devient de plus en plus solide. Lors de la saison 1885-86, Bath remporte 17 de ses 20 matchs pour seulement deux défaites et un nul. À cette époque les rencontres ne sont nationales mais locales face à des clubs comme Weston-Super-Mare, Gloucester RFC, Clifton et les Arabs de Bristol. Dans les années 1890, de nombreuses et régulières rencontres opposent Bath à des clubs gallois comme Cardiff et Penarth. C’est en 1907 qu’a lieu la première rencontre face à un club français : le Racing Club de Bordeaux.

En outre pendant cette période, plusieurs joueurs sont sélectionnés pour représenter le Comté de Somerset. Au début du XXe siècle, les joueurs doivent payer un shilling pour avoir le privilège de jouer en club (une hérésie aujourd'hui avec l'avènement du professionnalisme). La renommée de Bath ne cesse de croître dans les années 1920 et ce, jusqu’à la Seconde Guerre mondiale.

L’après-guerre[modifier | modifier le code]

La Seconde Guerre mondiale est très meurtrière pour le club de Bath, puisque pas moins de 17 joueurs y décèdent, parmi lesquels "Gerry" Gerrard. Malgré cela et en dépit des dommages causés par les bombardements sur la région et le pays, le club reprend le cours normal de son existence. Très vite Bath retrouve sa renommée d'avant guerre, avec de nombreux joueurs internationaux dans l'équipe. L’Écossais Ian Lumsden est le premier international non anglais du club en 1947, et le club continue de produire de nouveaux internationaux anglais : John Kendall-Carpenter (1949) et Alec Lewis (1952).

En 1954, Bath fait sa première tournée outre-Manche en rencontrant les équipes françaises du FC Saint-Claude (23-3), du Stade Olympique Givors (9-6) et de La Tour-du-Pin (17-0). L'équipe repart en tournée l'année suivante avec des victoires sur le FC Saint-Claude (13-8), le Stade dijonnais (14-0) et l'AS Mâcon (8-3). Les tournées ne se cantonnent pas qu'à la France, puisque viennent par la suite des tournées aux États-Unis (trois fois), en Allemagne (trois fois), en Australie et au Canada (une fois). Les années 1960 sont marquées par le capitaine Peter Sibley qui développe un jeu d’attaque rapide, grâce à des joueurs comme David Gay et l’Allemand Peter Heindorff, type de jeu encore en vigueur dans l’équipe d’aujourd’hui. Avec des joueurs de la classe de John Horton et Mike Beese, la réputation de Bath croît encore dans les années 1970, avec quelques victoires spectaculaires sur le rugby gallois, alors à son apogée.

Les années 80[modifier | modifier le code]

Le club commence la décennie dans un relatif anonymat, ne représentant aucune menace pour les grosses formations anglaises. Ceci va changer avec l’arrivée de Jack Rowell au poste d’entraîneur et des joueurs Gareth Chilcott, Roger Spurrell, John Horton et David Trick.

Avant la saison 1983-84, la meilleure performance de Bath en Coupe d’Angleterre était un quart de finale face à Morpeth. Mais près avoir battu Headingly, Blackheath, les Wasps et Nottingham, Bath remporte la Coupe face à son vieux rival de Bristol sur un score serré de 10-9. Cette victoire fut la première d’une série de quatre dans cette compétition.

Bath remporte donc la Coupe lors des trois éditions suivantes sur des scores plus amples. En 1985 Bath sort vainqueur de son duel face aux London Welsh grâce à deux essais de Chilcott et Trick. Les finales 1986 et 1987 voient Bath affronter en finale les London Wasps, pour deux nouvelles victoires. En 1986, les Wasps menaient à la mi-temps 13-0 mais Bath renverse la tendance en inscrivant quatre essais en seconde période. La victoire en 1987 sera moins difficile et sacrera le club comme "Roi de la Coupe" en y devenant le recordman de victoire.

La saison 1987-88 est marqué par la première édition du Championnat d’Angleterre. Bath met tout en œuvre pour le remporter mais ne finira que quatrième au classement. Sous les conseils toujours avisés de Rowell, de nouveaux joueurs rejoignent le club : Richard Hill, Simon Halliday et Tony Swift pour les arrières et John Hall, Nigel "Olly" Redman et Andy Robinson chez les avants.

1988-89 fut une année exceptionnelle pour Bath. Non seulement le club reconquiert la Coupe d’Angleterre en battant Leicester en finale, mais en plus, le club fait le doublé en remportant son premier Championnat d’Angleterre en devançant nettement son dauphin Gloucester.

L’année suivante Bath remporta sa sixième Coupe en humiliant Gloucester en finale 48-6. Bath envoie un message clair à ses adversaires pour la décennie à venir : il faudra battre Bath pour espérer gagner un titre.

Les années 90[modifier | modifier le code]

Et battre Bath ne sera pas chose aisée. Le club dominera de manière outrancière la première moitié des années 1990.

Lors de la saison 1990-91, le club remporte son deuxième championnat en trois ans en ne concédant qu’une défaite en douze matchs disputés. Tony Swift et Jeremy Guscott marquant cinq essais chacun, alors qu'Adedayo Adebayo en marquait quatre en cinq rencontres, montrant ainsi tout son potentiel. Néanmoins Leicester prive Bath du doublé en les sortant en Coupe sur un score sans appel de 12-0.

Justin Harrison lifté par David Flatman le 12 octobre 2008 lors d'un match de H Cup face au Stade toulousain.

C’est donc pendant la saison 1991-92 que Bath réalise son second doublé Coupe/Championnat. Pourtant, le club s’est vu retirer un point pour avoir aligné un joueur non qualifié. Le joueur en question était Laurie Heatherley et il marqua un essai lors de ce match perdu 26-21 face aux London Irish. C’est donc à la différence de points que Bath devança Orrell au classement. Cette année-là, c’est Jim Fallen qui marqua le plus d’essais avec sept réalisations en douze matchs. En finale de la Coupe, ils rencontrèrent les Harlequins, tenants du titre, et gagnèrent sur un petit score de 15-12.

Tout comme la saison précédente, Bath remporte le Championnat à la différence de points, cette fois ci devant les Wasps. Le tournant de la saison ayant été la victoire de Bath, 22-11, sur les Wasps. Stuart Barnes finit meilleur marqueur du championnat avec sept essais. Son absence fit cruellement défaut lors de la défaite 7-9 en Coupe face à Waterloo.

La saison 1993-94 est la plus belle du club avec un quadruplé historique. Le championnat, joué pour la première fois en match aller-retour, est remporté pour la quatrième fois consécutive et de façon plus nette que les deux précédents. Le club remporte également la Coupe face à Leicester pour un troisième doublé Coupe/Championnat. Mais le club remporte aussi le Middlesex Sevens (en battant Orrell en finale) et le Worthington Tens.

La neuvième victoire en Coupe est remportée en 1994-95 face aux Wasps et la dixième l’année suivante. Cette même année le club remporte son sixième championnat. 1995-96 est donc le quatrième et dernier doublé du club mais c’est aussi, à ce jour, les derniers titres nationaux remportés par Bath.

Le club digéra plutôt mal le départ de Jack Rowell, parti entraîner l’Équipe d’Angleterre en 1995. Le club changea souvent d’entraîneurs et de joueurs pour retrouver son lustre d'antan. Ce manque de stabilité nuit aux résultats du club. Cette période de moins bien est toute relative. Le club finit quatre fois sur le podium du championnat en cinq ans, de 1997 et 2001, et surtout Bath est le premier club anglais à remporter la Coupe d’Europe en 1998 à Bordeaux face au CA Brive, tenant du titre, sur le score serré de 19 à 18.

Le nouveau millénaire[modifier | modifier le code]

Après les années fastes, Bath connut un début de siècle difficile. Lors des saisons 2001-02 et 2002-03 le club finit onzième et avant-dernier du championnat, n’évitant la relégation que grâce à la différence de points en 2003. À cela s’ajoutent des difficultés financières, à tel point que le club envisage un temps de fusionner avec Bristol.

Le club décide néanmoins d’investir massivement dans le recrutement avec l’arrivée de 15 nouveaux joueurs. Jack Rowell, revenu à la direction du club et John Connolly, nouvel entraîneur, font un recrutement prudent et pertinent. Ce dernier forge une équipe unie et constitue ce qui est peut-être le meilleur pack du championnat anglais. Ce changement a un effet radical et surprenant. Douze mois après avoir évité la relégation d’un rien, le club termine en tête du classement 2003-04. Le club n’est pourtant pas champion car la formule a changé et le titre est attribué au terme de playoffs (comme dans le Top 14 ). Bath perd la finale du championnat face aux Wasps, troisième de la saison, sur un score de 10-6.

La saison 2004-05 est dans la lignée de la précédente, Bath retrouve son statut de grosse écurie avec une quatrième place en championnat et une nouvelle finale de Coupe d’Angleterre. Face à une équipe de Leeds supposée plus faible, Bath s’incline 20-12, pour ce qui est sa première défaite en finale de Coupe d'Angleterre. À la fin de saison John Connolly annonce son départ pour entraîner l’Équipe d’Australie. Il est remplacé par Brian Ashton.

Il est annoncé le 14 avril 2010, que le club est racheté par Bruce Craig, multi-millionnaire, qui a fait sa fortune dans la finance. Ce mécène, âgé de 47 ans, est un ancien pensionnaire de l'équipe d'Angleterre des -20 ans, qui souhaite revoir Bath au sommet du rugby européen. Sa priorité est de construire un nouveau stade[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Les finales de Bath[modifier | modifier le code]

On accède, lorsqu'il existe, à l'article qui traite d'une édition particulière en cliquant sur le score de la rencontre.

Championnat d'Angleterre[modifier | modifier le code]

Date de la finale Vainqueur Score Finaliste Lieu de la finale Spectateurs
13 mai 2001 Leicester Tigers 20 - 10 Bath Rugby Twickenham, Londres 33 500
29 mai 2004 London Wasps 10 - 6 Bath Rugby Twickenham, Londres 59 500

Coupe d'Europe[modifier | modifier le code]

Date de la finale Vainqueur Score Finaliste Lieu de la finale Spectateurs
31 janvier 1998 Bath Rugby 19 - 18 CA Brive Parc Lescure, Bordeaux 36 500

Challenge européen[modifier | modifier le code]

Date de la finale Vainqueur Score Finaliste Lieu de la finale Spectateurs
25 mai 2003 London Wasps 48 - 28 Bath Rugby Stade Madejski, Reading 18 074[3]
19 mai 2007 ASM Clermont 22 - 16 Bath Rugby The Stoop, Londres 10 134[4]
25 mai 2008 Bath Rugby 24 - 16 Worcester Kingsholm Stadium, Gloucester 16 157[5]

Coupe d'Angleterre[modifier | modifier le code]

Date de la finale Vainqueur Score Finaliste Lieu de la finale Spectateurs
1984 Bath Rugby 10 - 9 Bristol Rugby
1985 Bath Rugby 24 - 15 London Welsh
1986 Bath Rugby 25 - 17 Wasps RFC
1987 Bath Rugby 19 - 12 Wasps RFC
1989 Bath Rugby 10 - 6 Leicester Tigers
1990 Bath Rugby 48 - 6 Gloucester RFC
1992 Bath Rugby 15 - 12 Harlequins
1994 Bath Rugby 21 - 9 Leicester Tigers
1995 Bath Rugby 36 - 16 Wasps RFC
5 mai 1996 Bath Rugby 16 - 15 Leicester Tigers Twickenham, Londres 75 000[6]
16 avril 2005 Leeds Tykes 20 - 12 Bath Rugby Twickenham, Londres 60 347[7]

Effectif 2013-2014[modifier | modifier le code]

Nom Poste Naissance Nationalité sportive Sélections
(points marqués)
Dernier club Arrivée au club
Ross Batty Talonneur 20 septembre 1986 Drapeau de l'Angleterre Angleterre - - formé au club
Brett Sharman Talonneur 18 janvier 1987 Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud - Drapeau : Angleterre Northampton Saints 2012
Rob Webber Talonneur 1er août 1986 Drapeau de l'Angleterre Angleterre 3 (0) Drapeau : Angleterre London Wasps 2012
Charlie Beech Pilier 21 juillet 1987 Drapeau de l'Angleterre Angleterre - Drapeau : Angleterre London Wasps 2011
Nathan Catt Pilier 6 février 1988 Drapeau de l'Angleterre Angleterre - - formé au club
Eusebio Guiñazú Pilier 15 janvier 1982 Drapeau de l’Argentine Argentine 27 (5) Drapeau : France Stade toulousain 2012
Paul James Pilier 13 mai 1982 Drapeau du Pays de Galles Pays de Galles 40 (0) Drapeau : Pays de Galles Ospreys 2012
Juan Pablo Orlandi Pilier 20 juin 1983 Drapeau de l’Argentine Argentine 9 (0) Drapeau : France Racing 2013
Kane Palma-Newport Pilier 26 octobre 1990 Drapeau de l'Angleterre Angleterre - - formé au club
Anthony Perenise Pilier 18 octobre 1982 Samoa Samoa 14 (5) Drapeau : Nouvelle-Zélande Hawke's Bay Magpies 2011
Dave Wilson Pilier 9 avril 1985 Drapeau de l'Angleterre Angleterre 19 (0) Drapeau : Angleterre Newcastle Falcons 2009
Dave Attwood Deuxième ligne 5 avril 1987 Drapeau de l'Angleterre Angleterre - Drapeau : Angleterre Gloucester RFC 2011
Ryan Caldwell Deuxième ligne 1er septembre 1984 Drapeau : Irlande Irlande 2 (0) Drapeau : Irlande Ulster 2011
Dominic Day Deuxième ligne 22 août 1985 Drapeau du Pays de Galles Pays de Galles - Drapeau : Pays de Galles Scarlets 2012
Matthew Garvey Deuxième ligne 23 octobre 1987 Drapeau de l'Angleterre Angleterre - Drapeau : Angleterre London Irish 2013
Stuart Hooper Deuxième ligne 18 novembre 1981 Drapeau de l'Angleterre Angleterre - Drapeau : Angleterre Leeds Carnegie 2008
Carl Fearns Troisième ligne aile 28 mai 1989 Drapeau de l'Angleterre Angleterre - Drapeau : Angleterre Sale Sharks 2011
Nick Köster Troisième ligne aile 22 février 1989 Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud - Drapeau : Afrique du Sud Stormers 2012
Francois Louw Troisième ligne aile 15 juin 1985 Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud 17 (15) Drapeau : Afrique du Sud Stormers 2011
Guy Mercer Troisième ligne aile 12 décembre 1989 Drapeau de l'Angleterre Angleterre - - formé au club
Josh Ovens Troisième ligne aile 11 juillet 1989 Drapeau de l'Angleterre Angleterre - - formé au club
David Sisi Troisième ligne aile 5 février 1993 Drapeau de l'Angleterre Angleterre - Drapeau : Angleterre London Irish 2013
Matt Gilbert Troisième ligne centre 9 octobre 1985 Drapeau de l'Angleterre Angleterre - Drapeau : Italie Mogliano 2012
Leroy Houston Troisième ligne centre 10 novembre 1986 Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
- Drapeau : France Colomiers 2013
Simon Taylor Troisième ligne centre 17 août 1979 Écosse Écosse 66 (30) Drapeau : France Stade français 2010
Chris Cook Demi de mêlée 16 avril 1991 Drapeau de l'Angleterre Angleterre - - formé au club
Mark McMillan Demi de mêlée 17 mai 1983 Écosse Écosse - Drapeau : Écosse Glasgow Warriors 2010
Stephen Donald Demi d'ouverture 3 décembre 1983 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 23 (98) Drapeau : Nouvelle-Zélande Chiefs 2011
George Ford Demi d'ouverture 16 mars 1993 Drapeau de l'Angleterre Angleterre - Drapeau : Angleterre Leicester Tigers 2013
Tom Heathcote Demi d'ouverture 11 février 1992 Écosse Écosse - - formé au club
Sam Vesty Demi d'ouverture 26 novembre 1981 Drapeau de l'Angleterre Angleterre 2 (0) Drapeau : Angleterre Leicester Tigers 2010
Luke Adamson Centre 17 novembre 1987 Drapeau de l'Angleterre Angleterre - Drapeau : Angleterre Salford City Reds (XIII) 2012
Ben Williams Centre 28 mai 1989 Drapeau de l'Angleterre Angleterre - - formé au club
Dan Hipkiss Centre 4 juin 1982 Drapeau de l'Angleterre Angleterre 13 (0) Drapeau : Angleterre Leicester Tigers 2011
Jonathan Joseph Centre 21 mai 1991 Drapeau de l'Angleterre Angleterre 6 (0) Drapeau : Angleterre London Irish 2013
Gavin Henson Centre 1er février 1982 Drapeau du Pays de Galles Pays de Galles 31 (130) Drapeau : Angleterre London Welsh 2013
Horacio Agulla Ailier 22 octobre 1984 Drapeau de l’Argentine Argentine 42 (20) Drapeau : Angleterre Leicester Tigers 2012
Matt Banahan Ailier 30 décembre 1986 Drapeau de l'Angleterre Angleterre 16 (20) - formé au club
Tom Biggs Ailier 22 août 1984 Drapeau de l'Angleterre Angleterre - Drapeau : Angleterre Newcastle Falcons 2010
Kyle Eastmond Ailier 17 juillet 1989 Drapeau de l'Angleterre Angleterre - Drapeau : Angleterre St Helens RLFC 2011
Semesa Rokoduguni Ailier 28 août 1987 Drapeau : Fidji Fidji - Drapeau : Angleterre Army Rugby Union (en) 2012
Anthony Watson Ailier 26 février 1994 Drapeau de l'Angleterre Angleterre - Drapeau : Angleterre London Irish 2013
Nick Abendanon Arrière 27 août 1986 Drapeau de l'Angleterre Angleterre 2 (0) - formé au club
Olly Woodburn Arrière 18 novembre 1991 Drapeau de l'Angleterre Angleterre - - formé au club

Joueurs célèbres[modifier | modifier le code]

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Période Entraîneur en chef Adjoint(s) Titres
1978-1989 Drapeau : Angleterre Jack Rowell Coupe d'Angleterre 1984
Coupe d'Angleterre 1985
Coupe d'Angleterre 1986
Coupe d'Angleterre 1987
Coupe d'Angleterre 1989
Champion d'Angleterre 1989
1989-1994 Drapeau : Angleterre Brian Ashton Coupe d'Angleterre 1990
Champion d'Angleterre 1991
Coupe d'Angleterre 1992
Champion d'Angleterre 1992
Champion d'Angleterre 1993
Coupe d'Angleterre 1994
Champion d'Angleterre 1994
1994-1996 Drapeau : Angleterre Brian Ashton Coupe d'Angleterre 1995
Coupe d'Angleterre 1996
Champion d'Angleterre 1996
1997-1998 Drapeau : Angleterre Andy Robinson H Cup 1998
1998-2000 Drapeau : Angleterre Jon Callard
2000-2001 Drapeau : Angleterre Jon Callard
2001-2002 Drapeau : Australie Michael Foley (avants)
2002-2003 Drapeau : Australie Michael Foley Drapeau : Australie Richard Graham
2003-2005 Drapeau : Australie John Connolly Drapeau : Australie Michael Foley (avants)
2005-2006 Drapeau : Angleterre Brian Ashton
2006-2009 Drapeau : Australie Steve Meehan Drapeau : Australie Mark Bakewell (avants) Drapeau : Australie Brad Davis (défense) Challenge européen 2008
2009-2011 Drapeau : Angleterre Martin Haag (avants)
2011-2012 Drapeau : Écosse Ian McGeechan
2012-2013 Drapeau : Afrique du Sud Gary Gold Drapeau : Angleterre Neal Hatley (avants) Drapeau : Angleterre Mike Ford (arrières et défense) Drapeau : Angleterre Toby Booth (attaque)
Depuis 2013 Drapeau : Angleterre Mike Ford Drapeau : Angleterre Toby Booth (adjoint)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. (en) telegraph, « Bath Rugby bought by millionaire fan Bruce Craig », sur www.telegraph.co.uk,‎ 14 avril 2010 (consulté le 14 avril 2010)
  3. (en) « Six Try Wasps Turn On The Victory Style », sur www.ercrugby.com,‎ 25 mai 2003 (consulté le 9 mars 2009)
  4. (en) « ASM Clermont Auvergne beat Bath Rugby to raise European Challenge Cup », sur www.ercrugby.com,‎ 19 mai 2007 (consulté le 9 mars 2009)
  5. (en) « Bath secure Challenge Cup glory », sur www.news.bbc.co.uk, BBC,‎ 25 mai 2008 (consulté le 15 mai 2009)
  6. (en) Chris Rea, « Tigers driven wild by Bath », sur www.independent.co.uk, The Independent,‎ mai 1996 (consulté le 10 mars 2010)
  7. (en) Stephen Jones, « Bath 12 Leeds 20: Gutsy Leeds beat Bath », sur www.timesonline.co.uk, The Sunday Times,‎ 17 mai 2005 (consulté le 9 mars 2009)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]