Bateau semi-rigide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un bateau semi-rigide ((en) Rigid-hulled inflatable boat, RIB) est un bateau à moteur composé d'une coque rigide et de flotteurs ou tubes gonflés.

Ce type de bateau a la particularité d'avoir une flottabilité, une stabilité, un poids et une capacité de charge en poids et passagers supérieurs à un bateau rigide de mêmes dimensions.

Les premiers semi-rigides ont été crées en France et deux inventeurs s'en disputent la paternité:

Georges Hennebutte de Biarritz, un des premiers à pratiquer le surf sur la côte landaise, qui avait créé un modèle de pneumatique très particulier (l' Espadon) destiné au franchissement des grosses déferlantes courantes sur cette côte et qui a longtemps été utilisé comme engin de sauvetage par les postes de secours de la SNSM.

L'Espadon, doté d'un poste de pilotage à l'extrême avant et de flotteurs se prolongeant loin derrière le tableau arrière de fixation du moteur, était conçu pour franchir les vagues à la manière des surfeurs (le plongeon du canard) sans se retourner

L'espadon fut testé par son inventeur dans les pires conditions , y compris dans la très dangereuse barre d'Etel (Film TV des coulisses de l'exploit , visionnable sur les archives INA.

L'ingénieur Paul Brot (installé sur l'île de la Jatte à Neuilly-sur-Seine) fut aussi un pionnier du Semi-rigide pour lequel il avait pris des brevets (un litige l'opposa à la société britannique Avon) , il commercialisa ses semi rigides de façon artisanale sous la marque PB avec notamment des marchés pour la Marine Nationale avant de vendre ses brevets à la société Zodiac qui en industrialisa la fabrication à grande échelle.

A l'instar de Georges Hennebutte, Paul Brot n'hésitait pas à tester ses créations dans des conditions extrêmes, notamment dans le Raz Blanchard, un dangereux passage maritime à la pointe du Cotentin.

Une troisième entrepreneur français, d'origine hongroise Tibor Sillinger fut aussi un des pionniers du Semi Rigide: Ses ateliers de construction étaient en plein Paris , dans l'ancienne gare SNCF de la Bastille, avant la construction de l'opéra Bastille de Carlos Ott.

Les semi-rigides sont souvent appelés « Zodiac » puisqu'il s'agit de l'une des premières marques de semi-rigides.

Notes et références[modifier | modifier le code]