Batailles d'Inönü

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Batailles d'Inönü
Battle of First Inonu-from Turkish wikipedia.png
Informations générales
Date De Janvier à Mars 1921
Lieu İnönü, Turquie
Issue Victoire turque
Belligérants
Drapeau de la Turquie Turquie State Flag of Greece (1863-1924 and 1935-1970).svg Royaume de Grèce
Commandants
İsmet İnönü Anastasios Papoulas
Forces en présence
15 000 hommes 35 000 hommes
Pertes
681 morts
1 822 blessés
1 369 disparus ou prisonniers
707 morts
3 075 blessés
503 disparus
Guerre gréco-turque

Les batailles d'İnönü sont deux batailles qui opposèrent l'armée turque a l'armée grecque pendant la guerre gréco-turque. Elles eurent lieu près du village turc d'İnönü et furent toutes les deux remportées par les Turcs de Mustafa Kemal. Ces batailles marquèrent un tournant dans la guerre, car elles inversèrent la tendance, les Grecs étant au début de la guerre victorieux, battant sans difficulté des troupes turques mal organisées.

La Première bataille d'İnönü[modifier | modifier le code]

La Première bataille d'İnönü eut lieu du 9 au 11 janvier 1921. Les troupes grecques commandées par Papoulas devaient attaquer les troupes turques commandées par Ismet Pacha, retranchées dans la gare d'İnönü. D'abord victorieux, les Grecs repoussèrent les Turcs qui étaient sur le point d'abandonner Eskişehir, quand les Grecs durent abandonner et se retirer.

La Seconde bataille d'İnönü[modifier | modifier le code]

La Seconde bataille d'İnönü a débuté avec l'assaut de troupes grecques sur les positions des troupes turques commandées par Ismet Pacha le 26 mars 1921. Les Grecs, mieux équipés, repoussèrent les Turcs et prirent la colline d'İnönü le 27 mars. Une contre-attaque turque dans la nuit échoua. Le 31 mars, les Turcs reprennent la colline. Au cours du mois d'avril, les Turcs continuent leur avance en reprenant Afyon.

Conséquences[modifier | modifier le code]

Malgré le tournant dans la guerre que marquent ces deux victoires décisives pour les Turcs, une polémique est née sur l'action d'Ismet Pacha. Le commandant turc a en effet manqué sa chance de détruire l'ensemble de l'armée grecque présente, qui au terme de la bataille sonna la retraite en bonne ordre. Les deux parties ont eu dans les deux batailles de nombreuses pertes, et aucune des deux armées ne pouvaient désormais lancer une offensive.

Ismet Pacha, un des plus proches collaborateurs de Mustafa Kemal changea son nom en İsmet İnönü. Il devint le successeur d'Atätürk en 1938.