Bataille pour l'Australie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille pour l'Australie
Affiche de propagande réalisée en 1942. L'affiche fut critiquée pour son aspect alarmiste et interdite par le gouvernement du Queensland.
Affiche de propagande réalisée en 1942. L'affiche fut critiquée pour son aspect alarmiste et interdite par le gouvernement du Queensland.
Informations générales
Date février 1942-2 septembre 1945
Lieu Mer de Corail, Nouvelle-Guinée, îles Salomon
Issue Fin des attaques suite à la capitulation du Japon
Belligérants
Drapeau de l'Australie Australie Drapeau : Japon Empire du Japon
Seconde Guerre mondiale - Guerre dans le Pacifique
Batailles
Batailles et opérations de la Guerre du Pacifique

Chine · Indochine française (1940) · Guerre franco‑thaïlandaise · Eaux australiennes · Nauru · Pearl Harbor · Atoll de Wake · Hong Kong · Philippines (1) · Invasion japonaise de la Thaïlande · Attaque du Prince of Wales et du Repulse  · Malaisie ·Ceylan · Bataan · Singapour · Indes orientales néerlandaises · Bornéo (1)  · Birmanie · Nouvelle-Guinée · Timor · Java · Mer de Java · Détroit de la Sonde · Îles Salomon · Australie · Taungû · Île Christmas · Yenangyaung · Mer de Corail · Corregidor · Midway · Îles Aléoutiennes · Komandorski · Attu  · Îles Gilbert et Marshall · U-Go · Kohima  · Imphal · Peleliu · Angaur · Tinian · Guam · Opération Forager · Saipan · Mer des Philippines · Philippines (2) · Morotai · Leyte · Golfe de Leyte (navale) · Singapour (air) · Cabanatuan · Luçon · Manille · Kita · Iwo-Jima · Indochine française (1945) · Okinawa · Opération Ten-Gō · Bornéo (2) · Détroit de Malacca · Bombardements navals sur le Japon · Invasion soviétique de la Mandchourie (Kouriles) · Bombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki · Capitulation du Japon


Guerre sino-japonaise


Front d'Europe de l’Ouest


Front d'Europe de l’Est


Bataille de l'Atlantique


Campagnes d'Afrique, du Moyen-Orient et de Méditerranée


Théâtre américain

La Bataille pour l'Australie (Battle for Australia) est le nom donné, en Australie, à une série d'actions militaires qui ont eu lieu en 1942-1943, pendant la Seconde Guerre mondiale et qui ont opposé les forces alliées aux forces japonaises à proximité ou en Australie.

Certains combats ont eu lieu au-dessus ou près de l'Australie continentale. Toutefois, les principaux efforts des alliés ont été d'essayer de mettre fin à la progression japonaise vers la Nouvelle-Guinée et les îles Salomon, en vue de prévenir une menace plus sérieuse sur l'Australie.

On craignait à l'époque que les opérations offensives des Japonais en Nouvelle-Guinée et sur le nord de l'Australie ne visent à envahir le continent australien et des rumeurs ont couru sur l'existence supposée d'une "Brisbane Line", supposant qu'en cas de débarquement japonais, le nord du pays ne serait pas défendu et que les défenses alliées se concentreraient sur une ligne allant de Brisbane à Adélaïde ou de Brisbane à Perth. Il existe peu de preuves qu'un tel plan ait existé.

Les recherches d'après-guerre ont montré que les dirigeants japonais n'avaient jamais eu l'intention de procéder à une invasion de l'Australie. Les Japonais avaient toutefois l'intention d'isoler l'Australie en occupant la Nouvelle-Guinée, la Nouvelle-Calédonie et Fidji. En conséquence, s'il n'est pas exact d'affirmer que les batailles pour l'Australie ont empêché une invasion du pays, elles ont empêché l'Australie d'être coupée de l'un des principaux alliés, les États-Unis.

En 2006, dans un discours au mémorial australien de la guerre, le Dr Peter Stanley a fait valoir que la notion d'une bataille pour l'Australie n'était pas valide car les événements qui sont considérés comme formant la bataille n'ont été que très peu liés. Stanley a fait valoir que « le mouvement pour la bataille pour l'Australie » découle directement de la volonté de trouver un sens aux terribles pertes australiennes de 1942 et qu'il n'y avait pas eu de bataille pour l'Australie en tant que telle, puisque les Japonais n'avaient pas lancé une campagne coordonnée à l'encontre de ce pays. En outre, le Dr Stanley a noté que l'expression « bataille pour l'Australie » n'avait pas été utilisée avant les années 1990 et que cette bataille de la Seconde Guerre mondiale n'était pas reconnue par d'autres pays que l'Australie.

En 2008, le gouvernement australien a déclaré que la commémoration des batailles pour l'Australie se tiendrait chaque année le premier mercredi de septembre et que le jour serait appelé « Battle for Australia Day »[1].

Principales batailles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Patrick Walters, « Battle won on dedicated Pacific war day », The Australian,‎ 26 juin 2008 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]