Bataille du détroit de Blackett

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille du détroit de Blackett
Le croiseur USS Montpelier, vaisseau amiral de Aaron S. Merrill pendant la bataille du détroit de Blackett
Le croiseur USS Montpelier, vaisseau amiral de Aaron S. Merrill pendant la bataille du détroit de Blackett
Informations générales
Date nuit du 5 au
Lieu Détroit de Blackett
Issue Victoire américaine
Belligérants
États-Unis États-Unis Drapeau : Japon Empire du Japon
Commandants
Contre-amiral Aaron S. Merrill Lieutenant Yōji Tanegashima
Forces en présence
3 croiseurs
3 destroyers
2 destroyers
Pertes
aucune 2 destroyers coulés
174 tués
Seconde Guerre mondiale - Pacifique
Batailles
Campagne des îles Salomon
GuadalcanalSavoSalomon orientalesCap EspéranceÎles Santa CruzCarlson's patrol - Guadalcanal (navale)TassafarongaÎle de RennellDétroit de BlackettOpération I-GoNouvelle-GéorgieGolfe de KulaKolombangaraGolfe de VellaVella LavellaHoraniuVella Lavella (navale)BougainvilleBaie de l'Impératrice AugustaCap Saint-George
Coordonnées 5° 04′ S 152° 18′ E / -5.06666667, 152.3 ()5° 04′ Sud 152° 18′ Est / -5.06666667, 152.3 ()  

La bataille du détroit de Blackett est une bataille navale de la Guerre dans le Pacifique pendant la Seconde Guerre mondiale, qui a eu lieu dans la nuit du 5 au entre la marine impériale japonaise et la marine américaine. La bataille, qui s'insère dans le cadre de la campagne des îles Salomon, a eu lieu dans le détroit de Blackett entre l'île de Kolombangara et l'île de Arundel dans les îles Salomon.

Bataille[modifier | modifier le code]

Après la victoire américaine dans la bataille de Guadalcanal, les opérations dans les Salomon se déplacèrent vers l'ouest de l'archipel, où les japonais maintenaient une garnison importante sur Kolombangara. La nuit du 5 ou 6 mars 1943, les destroyers japonais Murasame et Minegumo, commandés par le lieutenant Yoji Tanegashima apportaient du matériel à la base japonaise de Vila, sur Kolombangara.

Alors que les deux destroyers se retirent après avoir fait leur livraison, ils entrent en contact avec la Task Force 68, commandée par le contre-amiral Aaron Merrill et formée de trois croiseurs (l'USS Montpelier, l'USS Cleveland et l'USS Denver) et trois destroyers (USS Conway (DD-507), USS Cony (DD-508) et USS Waller (DD-466)), qui venaient de bombarder les positions japonaises à Vila.

Après une courte bataille, les deux destroyers japonais sont coulés. 53 survivants du Murasame et 122 survivants du Minegumo réussissent à rejoindre les lignes japonaises.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :