Bataille du cap Passero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Bataille du cap Passaro)
Aller à : navigation, rechercher
Bataille du cap Passero
The Battle of Cape Passero, 11 August 1718Huile sur toile de Richard Paton, 1767
The Battle of Cape Passero, 11 August 1718
Huile sur toile de Richard Paton, 1767
Informations générales
Date 11 août 1718
Lieu Cap Passero, Sicile
Issue Victoire britannique décisive
Belligérants
Royaume de Grande-Bretagne Royaume de Grande-Bretagne Bandera de España 1701-1760.svg Royaume d'Espagne
Commandants
Union flag 1606 (Kings Colors).svg Sir George Byng Drapeau de l'Espagne Antonio Gaztañeta
Drapeau de l'Espagne Fernando Chacón
Forces en présence
22 vaisseaux de ligne
6 autres bâtiments
18 frégates, vaisseaux de ligne et navires marchands et 27 autres bâtiments
Pertes
Mineures 13 bâtiments capturés
3 bâtiments brûlés
Guerre de la Quadruple-Alliance
Batailles
Sardaigne · Sicile · Castellamare · 1er siège de Palerme · Cap Passaro · 1er siège de Messine · Milazzo · Fontarrabie · Glen Shiel · Francavilla · Roses · Pensacola · 2e prise de Messine · Vigo · Cap Saint-Vincent · 2e siège de Palerme · Sferracavallo · La Seu d’Urgell · Nassau · Expédition Villasur
Coordonnées 36° 41′ 13″ N 15° 08′ 54″ E / 36.686944, 15.148333 ()36° 41′ 13″ Nord 15° 08′ 54″ Est / 36.686944, 15.148333 ()  

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille du cap Passero.

Géolocalisation sur la carte : Sicile

(Voir situation sur carte : Sicile)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille du cap Passero.

La bataille du cap Passero est une bataille navale livrée le 11 août 1718 au large du cap Passero entre la Grande-Bretagne et l’Espagne lors de la guerre de la Quadruple-Alliance (1718-1720).

La flotte espagnole commandée par Antonio Gaztañeta y subit une dure défaite qui mit fin à la tentative de récupération de la Sicile : 11 navires espagnols furent perdus, dont 7 capturés au cours de la chasse donnée par l'amiral George Byng, père du futur vaincu de Minorque.

Les Autrichiens, alliés des Britanniques, exploitèrent la victoire de ces derniers en reconquérant la Sicile.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Trafalgar and the Spanish Navy (1988)
  • (en) Pattee Byng's Journal 1718-1720 (1950)

Notes et références[modifier | modifier le code]