Bataille du Resaca de la Palma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille du Resaca de la Palma
Battle of Resaca de la Palma.jpg
Informations générales
Date 9 mai 1846
Lieu Brownsville
Issue Victoire des États-Unis
Belligérants
US flag 28 stars.svg États-Unis Flag of Mexico (1823-1864, 1867-1968).png Mexique
Commandants
Zachary Taylor Mariano Arista
Forces en présence
2 000 4 000
Pertes
120 morts ou blessés 154 morts
205 blessés
156 disparus
Guerre américano-mexicaine
Batailles
Opérations le long du Río Grande
Fort Texas — Palo Alto — Resaca de la Palma

La révolte de Taos
Cañada — Mora — Embudo Pass — Pueblo de Taos


Campagne de Californie
Santa Fe — San Pasqual — Rio San Gabriel — La Mesa


Campagne du Nord de Taylor
Monterrey — Buena Vista


Campagne de Scott
Veracruz — Cerro Gordo — Contreras — Churubusco — Molino del Rey — Chapultepec — Mexico


Siège de Puebla
Siège de Puebla — Bataille de Huamantla

Coordonnées 25° 56′ 15″ N 97° 29′ 10″ O / 25.9374, -97.4862 ()25° 56′ 15″ Nord 97° 29′ 10″ Ouest / 25.9374, -97.4862 ()  

La bataille du Resaca de la Palma se déroule le 9 mai 1846 durant la guerre américano-mexicaine. Elle oppose le général Mariano Arista commandant l'armée mexicaine aux troupes de l'armée U.S. commandées par le général Zachary Taylor. Elle se déroule à proximité de Fort Texas (aujourd'hui Brownsville). Elle se termine par la déroute de l'armée mexicaine.

Contexte[modifier | modifier le code]

Pendant la nuit du 8 mai, Arista, après la décevante Bataille de Palo Alto, choisit de se replier sur une position plus favorable, le Resaca de la Palma, la berge d'une rivière à sec offrant un rempart naturel, où il attend les troupes de Taylor.

Engagement[modifier | modifier le code]

Au matin du 9 mai, les 1 700 hommes de Taylor attaquent une force mexicaine d'environ 4 000 hommes. Les plans méticuleux d'Arista pour cet engagement sont mis à mal par les luttes politiques au sein de son état-major et les difficultés de communications sur le terrain très accidenté du champ de bataille.

La résistance des mexicains est vive et les forces U.S. manquent de perdre pied, lorsqu'un coup de chance permet à leurs dragons de prendre par surprise le flanc des lignes mexicaines et les forcent finalement à battre en retraite. Deux contre-attaques sur les positions américaines sont repoussées et l'armée mexicaine fuit le champ de bataille, laissant derrière elle presque la totalité de son artillerie, les couleurs du Mexique et le service en argent d'Arista.

L'embarras causé par cette potentielle victoire tournant en cuisante défaite, fait qu'Arista est relevé de son commandement de l'armée du Nord et pousse à un sérieux réexamen de la stratégie mexicaine. Malheureusement pour les Mexicains, la corruption et les conflits au sein de leur gouvernement ne permettent pas d'établir une stratégie cohérente tout le temps que durera cette guerre, malgré les talents et certains succès de l'armée mexicaine.

Le site de la bataille se trouve aujourd'hui à l'intérieur des limites de la localité de Brownsville.

Source[modifier | modifier le code]

  • The Mexican War; Nevin, David; Time Life Books; NY; 1978 ISBN 0809423022.
  • The Mexican-American War 1846-48; Bauer, K. Jack; NY; Macmillan, 1974; ISBN 0025078909.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Plan de la bataille du Resaca de la Palma