Bataille des côtes d'Abkhazie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille des côtes d'Abkhazie
Navires de la flotte de la Mer Noire en 2007.
Navires de la flotte de la Mer Noire en 2007.
Informations générales
Date 9 - 10 août 2008
Lieu mer Noire
Issue Victoire russe. Débarquement des forces russes terrestres dans le port de Poti.
Belligérants
Drapeau de la Russie Russie Drapeau de la Géorgie Géorgie
Forces en présence
*1 croiseur
*1 destroyer
*5 corvettes
*7 autres navires de la flotte de la mer Noire
*4 ou 5 patrouilleurs et vedettes
Pertes
aucune environ 30 tués ou disparus, 1 patrouilleur coulé et 1 patrouilleur endommagé (sources russes)
Deuxième Guerre d'Ossétie du Sud
Batailles
Bataille de Tskhinvali · Bataille de la Vallée de Kodori · Bataille des côtes d'Abkhazie · Raids sur Poti · Prise de Gori · Opération Assured Delivery
Coordonnées 42° 09′ N 41° 40′ E / 42.15, 41.666742° 09′ Nord 41° 40′ Est / 42.15, 41.6667  

La bataille des côtes d'Abkhazie est une bataille navale que la marine russe a engagé contre la marine géorgienne dans la nuit du 9 au 10 août 2008 en mer Noire pendant la Deuxième Guerre d'Ossétie du Sud. La réalité du bilan de l'engagement est fortement mise en doute.

Contexte[modifier | modifier le code]

Le Tsezar' Kunikov en 2003.
La corvette Mirazh en 2007.

La Flotte de la mer Noire quitte Sébastopol le 8 août au soir; l'escadre dépêchée dans la zone des combats comprend le croiseur lance-missiles Moskva de la classe Slava, le destroyer Smetlivy de classe Kashin, la corvette Mirazh (classe Nanuchka III), les corvettes R-239 et R-334 (classe Tarantul III), les corvettes Aleksandrovets et Murmanets (classe Grisha V), trois dragueurs de mines (dont le Turbinist et le Zhukov), trois Landing Ship Tank (dont le Saratov et le Yamal) un transport et un navire de sauvetage. La Russie cherche d’abord à empêcher de nouveaux transferts d’armes venant d’Ukraine en particulier à destination des ports géorgiens de la mer Noire.

Les hommes du 108e régiment parachutiste russe ont embarqué le même jour dans le port de Novorossiisk à bort du Landing Ship Tank Caesar Kunikov de classe Ropucha (150 hommes, 20 véhicules) et du Landing Platform Dock Saratov (Projet 1171 Tapir, nom de code OTAN Classe Alligator) (450 hommes, plus de 100 véhicules) et ils sont débarqués sur la plage d'Otchamtchire près du port de Poti en Abkhazie le soir du 9 août.

La bataille[modifier | modifier le code]

Au soir du 9 août, à 19h12, le détachement de navires de combat russe qui a instauré une zone de sécurité dans le secteur du débarquement rencontre 4 (ou 5) vedettes géorgiennes sortant de Poti et qui se dirigent vers Otchamtchire. Celles-ci font demi-tour et rentrent à Poti après le premier engagement naval de la marine russe depuis 1945.

La corvette Mirazh tire deux missiles anti-navires P-120 Malakhit (code OTAN SS-N-9) et déclare avoir coulé l'une des vedettes. Deux missiles 9K33 Osa sont également tirés[1].

Le navire coulé serait le patrouilleur des garde-côtes P 21 Giorgi Toreli (ex-Anastasia, ex-PSKR-629) de la classe Tarentul entré en service en 1967, acquis en Ukraine en 1999 et qui a été armé de 2 canons manuels de 37 mm[2]. Selon les rapports russes, il aurait sombré en 90 secondes à 300 m de profondeur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rouslan Poukhov, Les chars d'Août, Moscou, Russie, Centre d'analyse des stratégies et des technologies,‎ 15 avril 2010, 144 p. (lire en ligne), p. 67
  2. (en) Eric Wertheim, Naval Institute Guide to Combat Fleets of the World: Their Ships, Aircraft, and Systems, Naval Institute Press,‎ 15 avril 2007, 1124 p. (ISBN 978-1591149552, lire en ligne), p. 240